Deux œuvres de la collection de Charles Aznavour seront vendues aux enchères

VENTE Décédé en octobre dernier, le chanteur était également un grand passionné d’art

20 Minutes avec AFP

— 

Le chanteur Charles Aznavour.
Le chanteur Charles Aznavour. — ROBERTO PFEIL/AP/SIPA

Deux œuvres de la collection du chanteur Charles Aznavour, dont une célèbre sculpture de Germaine Richier estimée jusqu’à 2.5 millions d’euros, seront proposées aux enchères à Paris le 4 juin, a annoncé ce lundi à l’AFP la maison de ventes Christie’s. Décédé en octobre dernier, le chanteur était également un grand passionné d’art, souligne Christie’s.

Une sculpture de Germaine Richier et une oeuvre de César

Sur le thème de la tauromachie, l’un des onze exemplaires de cette sculpture de Germaine Richier (1902-1959), présente dans plusieurs grands musées dont la Fondation Guggenheim à New York et le musée royal d’art moderne de Bruxelles, est au catalogue. En décembre 2017, cette sculpture a été adjugée à Paris un peu plus de 3 millions d’euros, une enchère record pour Germaine Richier, sculptrice française de renommée internationale qui a fait l’objet d’une rétrospective à la Fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence en 1996.

Conçue par l’artiste en 1953, cette sculpture a été acquise par Charles Aznavour auprès de son ami le chanteur Fred Mella, membre des Compagnons de la chanson.

Avec une estimation de 1.5 à 2.5 millions d’euros, l’oeuvre sera dévoilée en avant-première à New York (4-16 mai), avant Hong Kong (22-25 mai) et Paris (27 mai-4 juin).

Une deuxième oeuvre de la collection de Charles Aznavour signée César, intitulée Plaque Tesconi et conçue en 1958, est estimée entre 60.000 et 80.000 euros.