«Samurai 8»: Le nouveau manga de l'auteur de «Naruto» sort au Japon... et en France

BD Les chapitres de « Samurai 8 » seront disponibles chaque semaine en ligne et gratuitement

V. J.

— 

Cinq ans après Naruto (à gauche), le mangaka Masashi Kishimoto dévoile son nouveau héros, le samourai Hachimaru (à droite)
Cinq ans après Naruto (à gauche), le mangaka Masashi Kishimoto dévoile son nouveau héros, le samourai Hachimaru (à droite) — SAMURAI8 HACHIMARUDEN © 2019 by Masashi Kishimoto, Akira Okubo/SHUEISHA Inc.

Fin 2014, Masashi Kishimoto mettait un poing final à Naruto après 72 volumes, 700 chapitres et 200 millions d’exemplaires vendus.  C'est l'un des mangas les plus emblématiques de son époque qui tirait sa révérence, à l’instar d’un Dragon Ball et laissant One Piece seul maître du monde. Après cinq ans de repos, et tout de même la supervision de Boruto, le mangaka est de retour avec sa nouvelle série, au Japon et en France.

La voie du samouraï

Teasé dès 2015 et annoncé fin 2018, Samurai 8 est un shônen pur jus, les samouraïs remplaçant les ninjas, et la science-fiction le fantastique. D’un côté, un samouraï légendaire, Daruma, a pour mission de trouver la boîte de Pandore, dans laquelle le dieu guerrier Fudô Myôô a enfermé le secret qui sauvera le monde. Mais il faut trouver sept clés pour l’ouvrir. De l’autre, le jeune Hachimaru vit sous assistance médicale et survit grâce aux talents en robotique de son père. Il passe ses journées à jouer à un jeu vidéo et rêve de devenir un samouraï.

Kishimoto partout sauf au dessin

A la manière de Starfighter, le film un peu culte des années 80, Hachimaru va bientôt croiser la route de Daruma et se retrouver sur le devant de la scène, un sabre à la main. Une prémisse pas forcément originale mais diablement efficace, avec toujours le même dynamisme dans le dessin. Sauf que Masashi Kishimoto n’est pas le dessinateur de Samurai 8. En effet, il en est le créateur, scénariste et story-boarder, mais a passé le crayon à Akira Okubo, son assistant depuis de nombreuses années. La décision peut décevoir les fans, mais il faut savoir que le rythme de travail et de parution des mangas est tel que beaucoup d’artistes y laissent leur santé, ou s’arrêtent souvent après la fin d’une longue série, comme Akira Toriyama après Dragon Ball.

Le premier chapitre, long de 80 pages, a été publié dans le Weekly Shônen Jump de lundi au Japon, et à minuit, il était également disponible en France, en ligne et gratuitement, sur le site dédié de l’éditeur Kana :  http://samurai8.kana.fr. Les chapitres mis en ligne chaque semaine, mais attention, ils ne seront disponibles que pendant sept jours.