Nantes, Rennes et Angers: De l'opéra diffusé sur écran géant en direct et en plein air ce jeudi

CULTURE «Le Vaisseau fantôme», chef-d'œuvre de Wagner, sera joué à Nantes et retransmis en simultané dans une quarantaine de villes de l'Ouest ce jeudi

Frédéric Brenon

— 

Diffusion d'un opéra en direct et en plein air à Rennes en 2011.
Diffusion d'un opéra en direct et en plein air à Rennes en 2011. — F.Perry/AFP
  • L’opéra « Le Vaisseau fantôme » de Richard Wagner est programmé pendant un mois au théâtre Graslin à Nantes.
  • Le 13 juin, la représentation sera diffusée sur écran géant dans près de 40 villes de Bretagne et des Pays de la Loire.
  • L’objectif est de faire découvrir un célèbre opéra à un large public.

« Ce sera un événement d’une ampleur inégalée en France en matière d’opéra », considèrent les organisateurs. Le Vaisseau fantôme, célèbre opéra de Richard Wagner, sera joué au théâtre Graslin à Nantes et diffusé en simultané dans près de 40 villes des régions Bretagne et Pays de la Loire. Cela se passera jeudi à 20h et ce sera gratuit, annoncent Angers-Nantes Opéra et l’Opéra de Rennes.

Ce soir-là, des écrans géants seront installés en plein air à Nantes (places Graslin et Royale), à Rennes (place de l’hôtel de ville) et à Angers (place du Ralliement). La représentation sera retransmise en direct grâce aux moyens techniques de France Télévisions, Radio France et Télénantes. Le public pourra donc assister librement, sur l’espace public, au spectacle de 2h15 chanté en allemand et surtitré en français. A la fin de leur performance, les artistes viendront saluer les spectateurs nantais.

Le Vaisseau Fantôme de Wagner par l'Opéra de Rennes.
Le Vaisseau Fantôme de Wagner par l'Opéra de Rennes. - L.Guizard

« L’opéra reste perçu à tort comme une pratique culturelle qui serait réservée à quelques-uns. Cette projection devrait ravir les passionnés mais nous espérons qu’elle puisse aussi attirer un public moins habitué », justifie Johanna Rolland, maire de Nantes.

En plein air ou dans des lieux couverts

D’autres villes diffuseront également l’œuvre emblématique de Wagner en plein air ou dans des lieux couverts. Ce sera le cas, notamment, de Saint-Nazaire, Pornic et Guérande (Loire-Atlantique), des Sables-d’Olonne et de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée), de Fougères, Cesson-Sévigné et Vitré (Ille-et-Vilaine), de Pontivy (Morbihan), de Lannion (Côtes-d’Armor) ou encore de Bouchemaine (Maine-et-Loire). L’opéra sera également diffusé en direct sur les télévisions locales Télénantes, Angers Télé et TVR.

Précurseur de ce type d’opération, l’Opéra de Rennes a déjà effectué cinq retransmissions sur écran géant depuis Don Giovanni en 2009 à Carmen en 2017. « Nous faisons confiance à la force fédératrice de l’opéra, à sa capacité à porter des émotions collectives », insiste Mathieu Rietzler, directeur de l’Opéra de Rennes.