Le kiosquier qui a refusé de vendre «L’Equipe magazine» avec un couple gay en couverture a été suspendu

HOMOPHOBIE Le supplément de fin de semaine du quotidien sportif a mis en couverture deux hommes qui s’embrassent lors d’un match de water-polo

L.B.

— 

Un kiosque à journaux parisien.
Un kiosque à journaux parisien. — ALLILI MOURAD/SIPA

Suspendu pour avoir refusé de vendre L’Equipe magazine à ses clients. Le supplément de fin de semaine du quotidien sportif a mis en couverture deux hommes qui s’embrassent lors d’un match de water-polo et ça n’a pas plu à tout le monde. Surtout pas à un kiosquier de la place de la République à Paris qui, selon le témoignage sur Facebook de Grégory Tilhac, délégué général du Festival LGBT Chéries-Chéris, ce samedi, a refusé de tendre le magazine qui accompagne le quotidien le samedi.

La société MédiaKiosk a décidé de suspendre le kiosquier, selon un tweet d’Olivia Polski, adjointe à la mairie de Paris en charge du commerce, repéré par LCI. « Son commerce restera fermé ce lundi et il devrait être entendu mardi. Une enquête administrative a été ouverte ».

La maire de Paris Anne Hidalgo, qui gère indirectement ces kiosques placés sur la voie publique, avait condamné le comportement du kiosquier dimanche.