«ONPC»: Pierre Palmade épinglé par des assos LGBT pour ses propos sur les «homos et les gays»

CRITIQUE L’humoriste a distingué les « homos » des « gays »

L.Be.

— 

Pierre Palmade à Paris en juin 2013.
Pierre Palmade à Paris en juin 2013. — PLV/SIPA

Invité dans On n’est pas couché sur France 2 pour accompagner la parution de son autobiographie, Dites à mon père que je suis célèbre (Harper Collins), Pierre Palmade a choqué plusieurs représentants d’associations pour ses propos sur les gays.

« Il y a les homos et les gays, a-t-il expliqué samedi soir. Je me suis fait deux schémas. Les gays, ce sont des gens qui mangent gay, qui rient gay, qui vivent gay, qui parlent gay, qui font des films gays. Et les homos, ce sont des gens qui sont homos mais ce n’est pas marqué sur leur front, on ne le sait pas quand ils parlent, on ne le sait que quand on va dans leur chambre à coucher ».

« Non, Pierre, il n’y a pas "les homos et les gays" »

Cette distinction a fait réagir de nombreuses personnes sur Twitter​ dont plusieurs représentants d’associations LGBT de lutte contre l’homophobie. D’abord, Joël Deumier, coprésident de SOS Homophobie : « Pierre Palmade, on vous rappelle que si vous pouvez vivre et aimer librement en tant que gay aujourd’hui c’est grâce à celles et ceux qui se sont battus dans l’histoire pour obtenir ce droit. Et les combats continuent ! Vos propos homophobes n’y contribuent pas », a-t-il tweeté.

De même, Guillaume Mélanie, coprésident de l’association Urgence Homophobie, a souligné la maladresse de l’humoriste. « Non, Pierre, il n’y a pas "les homos et les gays", a-t-il écrit. N’oublie jamais que c’est grâce à ces "gays" "qui mangent gay, qui rient gay, qui vivent gay" qu’aujourd’hui tu oses enfin pleinement t’assumer "homo". Alors on dit merci à celles et ceux qui se sont battus pour nous ».