«ONPC»: «Je suis alcoolique et cocaïnomane», confie Pierre Palmade

ADDICTIONS Il est également revenu sur sa garde à vue, début avril

L.B.

— 

Pierre Palmade, le 12 avril 2018 à Paris.
Pierre Palmade, le 12 avril 2018 à Paris. — PLEFLOCH/MELIN PASCAL/SIPA

Pierre Palmade est revenu sur ses addictions dans On n’est pas couché samedi sur France 2. A l’occasion de la parution de son autobiographie, Dites à mon père que je suis célèbre (Harper Collins), début mai, l’humoriste s’est confié sur le plateau de Laurent Ruquier​, face à Christine Angot et Charles Consigny.

« Je suis alcoolique et cocaïnomane, a-t-il admis. Je ne savais pas à 20 ans que c’était une maladie, je pensais que c’était un divertissement. J’ai subodoré à 30 ans que c’était un poison. À 40 ans, j’étais sûr que j’étais cocaïnomane et que j’allais dans le mur. Et ça fait dix ans que j’essaie d’arrêter ».

Accusé de viol par un jeune homme

Il est ensuite revenu sur sa garde à vue, le 11 avril, accusé de viol par un jeune homme de 19 ans. Ce dernier avait été placé en garde à vue jeudi avec Pierre Palmade. L’humoriste avait appelé dans la matinée la police « car son appartement avait été mis sens dessus dessous » par le jeune homme, au terme d’une nuit marquée par une importante consommation d’alcool et de cocaïne.

« Quand les policiers sont arrivés, [cette personne] a justifié ces dégradations en disant qu’elle avait été violée », avait expliqué cette source. Pierre Palmade était finalement ressorti libre, son accusateur l’ayant rapidement « mis hors de cause » concernant les allégations de viol. Le jeune homme a expliqué aux policiers avoir tenu ces propos « sous l’effet de la drogue et de l’alcool ».