«Friends»: Marta Kauffman, la co-créatrice de la série, regrette certaines blagues

TRANSPHOBIE A l’approche de l’anniversaire des 25 ans de la série, Marta Kauffman est revenue sur certaines blagues qui passent un peu moins bien aujourd’hui

L.B.

— 

les héros de « Friends » posent devant la réplique de la fontaine Pulitzer.
les héros de « Friends » posent devant la réplique de la fontaine Pulitzer. — NBC

« A chaque fois que je regarde un épisode, j’aimerais changer quelque chose », a expliqué lundi dernier la co-créatrice de Friends, Marta Kauffman, dans une interview à USA Today. A l’approche de l’anniversaire des 25 ans de la série, elle est revenue sur certaines blagues qui passent un peu moins bien aujourd’hui.

La rumeur sur Rachel

« Je pense qu’à l’époque nous n’avions pas les connaissances sur les personnes trans, je ne suis pas sûre que nous ayons utilisé les termes appropriés, a-t-elle expliqué. Je ne sais pas si je connaissais tous les termes à l’époque, c’est mon plus grand regret ». Au cours de la série, Chandler refuse notamment de nommer son père biologique par son prénom, Helena, et continue de le mégenrer.

Elle évoque également l’épisode de la saison 8, « Celui qui faisait courir la rumeur », où Brad Pitt raconte qu’au lycée, lui et Ross avaient lancé une rumeur sur Rachel. Ils avaient raconté que Rachel était née hermaphrodite. « Je n’aurais pas écrit cette partie sur l’hermaphrodite aujourd’hui, si je devais refaire l’épisode avec Brad Pitt », a-t-elle indiqué.