«Eva.stories»: Et si une adolescente juive avait eu Instagram pendant la Seconde guerre mondiale?

COMMEMORATION Une initiative originale pour la Journée de la commémoration de la Shoah

V. J.

— 

Le compte Instagram «@eva.stories» raconte le quotidien d'une ado juive pendant la Seconde Guerre mondiale
Le compte Instagram «@eva.stories» raconte le quotidien d'une ado juive pendant la Seconde Guerre mondiale — Capture écran Instagram @eva.stories

Pour la journée de commémoration de la Shoah​, jeudi, la vie s’est figée dans tout Israël pendant deux minutes à 10h au son des sirènes. Comme chaque année, il s’agit d’honorer la mémoire des six millions de victimes juives du nazisme durant la Seconde Guerre mondiale. Pour que le monde n’oublie pas, que les nouvelles générations se souviennent, Instagram a vu naître ces derniers jours une initiative originale, le compte @eva.stories, qui raconte le quotidien d’une adolescente juive de 13 ans, Eva Heiman, de l’insouciance chez ses grands-parents en Roumanie à l’horreur des camps à Auschwitz, dont elle ne reviendra pas.

View this post on Instagram

Eva.Stories Official Trailer

A post shared by Eva (@eva.stories) on

Plus d’un million de followers

Initié par l’homme d’affaires Mati Kochavi et sa fille Maya, et réalisé par l’agence Leo Burnett Israël, le projet s’inspire du journal intime laissé par la vraie Eva Heiman, source à une cinquantaine de « stories » publiées tout au long de la journée du 1er mai. Le compte Instagram compte actuellement plus d’1,3 million de followers.

Ce n’est pas la première que l’Histoire se raconte à travers les nouvelles technologies, on pense au live tweet du Débarquement par un soldat français, au quotidien d’un poilu de la Première Guerre mondiale sur Facebook ou encore le naufrage du Titanic minute par minute, tweet par tweet.