VIDEO. Du «Père Noël» au «Grand chemin»... Anémone en cinq films marquants

CULTE Anémone est décédée mardi à l'âge de 68 ans des suites « d'une longue maladie »

L.B. avec AFP

— 

Anémone et Thierry Lhermitte dans
Anémone et Thierry Lhermitte dans — MOURTHE/SIPA

« C’est fin, c’est très fin, ça se mange sans fin. » Les fans de la troupe du Splendid n’oublieront pas cette réplique mythique prononcée par la formidable Thérèse dans Le Père Noël est une ordure. Anémone est décédée mardi à 68 ans d'« une longue maladie », a déclaré son agent ce mardi, Elisabeth Tanner. Malade depuis quelques années, l'actrice avait pris du recul et n’avait aucun engagement à venir, ni au cinéma ni au théâtre. Retour sur les cinq films qui ont marqué sa carrière.

« Le Père Noël est une ordure »

Anémone ne serait pas Anémone sans Thérèse et toute la troupe du Splendid. Elle interprète pour le théâtre, puis au cinéma, l’acolyte de Pierre [Thierry Lhermitte] à la permanence de SOS Amitié. Elle connaît le succès public grâce à ce personnage naïf, un peu coincé et surtout très amoureuse de Pierre. Anémone incarne l’un des personnages les plus drôles de la pièce [ex aequo avec Christian Clavier et Marie‑Anne Chazel].

« Le Grand chemin »

Abonnée aux comédies, elle s’essaie au drame en 1987 dans Le Grand Chemin, de Jean-Loup Hubert. Elle incarne Marcelle, l’épouse de Pelo [Richard Bohringer], dont la vie va être transformée après l’arrivée du petit Louis, le fils aîné d’une amie en difficulté. Un rôle sensible qui lui vaut le César de la meilleure actrice.

« Le Petit Prince a dit »

Elle donne la réplique à Richard Berry dans Le Petit Prince a dit, de Christine Pascal pour laquelle elle campe l’un de ses plus beaux rôles. Elle interprète Mélanie, une femme divorcée, qui va retrouver son ex-mari et sa fille atteinte d’une maladie très grave.

« Le Petit Nicolas »

Plus récemment, en 2009, on l’a retrouvée dans le rôle de la remplaçante Mlle Navarin dans Le Petit Nicolas, de Laurent Tirard. Elle se produit aux côtés d’un casting cinq étoiles (Valérie Lemercier, Kad Merad, Sandrine Kiberlain, François-Xavier Demaison, etc.). Son aisance dans la comédie n’a pas pris une ride.

« La Monnaie de leur pièce »

De plus en plus absente au cinéma, Anémone joue dans son dernier film La Monnaie de leur pièce en 2018, d’Anne Le Ny, où elle incarne la vieille tante Bertille. Sorte de néo Tatie Danielle qui déshérite une partie de sa famille.