VIDEO. Mort de Dick Rivers: Cinq choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur le chanteur

SOUVENIR Le chanteur est décédé le 24 avril 2019, jour de son 74ème anniversaire

Marie Leroux

— 

Le chanteur Dick Rivers, en 2006.
Le chanteur Dick Rivers, en 2006. — BALTEL/SIPA

Dick Rivers est décédé mercredi matin des suites d’un cancer. En cinquante-cinq ans de carrière, le chanteur a popularisé, puis entretenu la flamme, du  rock'n'roll à la française aux côtés de Johnny Hallyday et Eddy Mitchell. 20 Minutes vous livre cinq infos méconnues sur cet artiste qui, il y a encore quelques semaines, se produisait sur scène.

Un pseudo inspiré par Elvis Presley

C’est lorsqu’il a écouté pour la première fois en 1961 Heartbreak Hotel de son idole Elvis Presley qu’Hervé Forneri a une révélation. Il veut suivre les traces du King en se lancant lui aussi dans la musique. C’est donc tout naturellement que s’est imposé au jeune Français le pseudonyme de Dick Rivers, référence au film Loving You dans lequel Elvis interprète le personnage de Deke Rivers. Le rockeur a d’ailleurs rencontré Elvis Presley en 1969 à Las Vegas, avec qui il a parlé musique et pris une photo.

Le 24 avril

Né le 24 avril 1945, Dick Rivers a sorti son premier album avec le groupe des Chats Sauvages (dont il était le leader) le jour de son seizième anniversaire, le 24 avril 1961. Pour finir, le chanteur s’est éteint le 24 avril 2019, à 74 ans, comme Johnny Hallyday.

Un doubleur

Dick Rivers a fait bien des choses tout au long de sa vie. Chanteur, acteur, auteur, comédien, il a aussi prêté sa voix inimitable aux personnages de Shere Khan du Livre de la jungle 2, Zugor de Tarzan 2 ou encore du passeur dans Arthur et les Minimoys.

Une rencontre avec Janis Joplin

Lorsqu’elle se présentait sur scène un soir, Janis Joplin a irrité Dick Rivers et Johnny Hallyday qui n’ont pas hésité à l’insulter. Un geste qui, on l’espère, a été regretté par la suite…

« Un soir, une chanteuse s’est mise à gueuler sur scène, a raconté Dick Rivers dans son autobiographie. Elle était visiblement bourrée. Johnny, Jean-Jacques Debout et moi avons commencé à l’insulter en anglais et en français. "Casse-toi ", "Ta gueule !". C’était insupportable. On a appris le lendemain que la fille qui chantait s’appelait Janis Joplin. Mon dieu que c’était mauvais ! »

Il a lancé Coluche

Fort de son succès précoce, Dick Rivers enchaine les représentations dès les années 1960 en passant par des scènes mythiques tel que l’Olympia. Il négocie avec son équipe et demande à un tout jeune comédien, encore inconnu du grand public, de faire ses premières parties : il s’agit de Michel Colucci alias  Coluche. Ce dernier accepte et se produit sur scène. Quelques mois plus tard, c’est son nom qui brillera en tête d’affiche.

Dick Rivers a d’ailleurs fait part de ses regrets lors d’une interview au Figaro en 2011 de ne pas avoir fait le spectacle proposé par Coluche et de s’être écarté de lui une fois son succès lancé : « Je regrette de ne pas avoir continué à entretenir des relations avec Coluche et toute l’équipe par la suite. Quand il est devenu célèbre, je me suis mis de côté. »