Aya Nakamura accusée par un styliste d'avoir volé ses créations dans son dernier clip

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE La chanteuse n'aurait pas rémunéré ni crédité le travail du styliste

Naomi Mackako
— 
La chanteuse Aya Nakamura à Paris.
La chanteuse Aya Nakamura à Paris. — LAURENT VU/SIPA

La chanteuse Aya Nakamura a sorti mercredi le clip de son titre Pookie, qui figure sur son dernier album. Seulement, quelques heures après la sortie du clip, un styliste l’a accusée d’avoir volé ses idées.

C’est sur Instagram que Kyo Jino a fait la révélation choc. Le styliste qui a travaillé avec d’autres artistes en vogue telle que la rappeuse Shay révélée par Booba, a publié sur le réseau social des captures d’écran du « mood board », un collage qu’il avait réalisé pour présenter des idées de looks à Aya Nakamura, le tout daté et signé.

« Dégoûté par cette industrie f*cked up »

Le jeune homme très en colère s’est indigné que ses créations aient été reprises pour la direction artistique du clip. « C’est dégueulasse quoi !!! Voler le mood board que je t’avais fait pour le filer à ton équipe pour refaire ma DA sur ton dernier clip Pookie. Je crois que je rêve ! », a-t-il posté sur Instagram en notifiant la chanteuse. Et d’ajouter : « Déjà que tu as voulu m’interdire de poster le travail d’une équipe entière, refuser de faire paraître l’article sur Paper Magazine pour aucune raison !! Et aujourd’hui tu veux voler ma créativité Pfff… Juste dégoûté par cette industrie f*cked up (comprendre « pourrie », en français) !! Je suis d’autant plus choqué que tu fasses ça à un frère noir !! Franchement zéro. Vous voulez tous le flow de Kyojino, mais sans l’appeler, vous êtes chelou les Amis !! »

Aya Nakamura a réagi dans un tweet à la formulation sèche et laconique. « Les idées appartiennent à ceux qui les réalisent #aurevoirMerci ». Le tweet de trop pour nombreux de ses fans qui se sont dit déçus par le comportement de leur idole. Plusieurs utilisateurs ont déploré la réaction de l’interprète de Djadja et lui ont suggéré de s’excuser humblement auprès de Kyo Jino.

Le clip musical flirte déjà avec le million de vues sur YouTube en moins de 24 heures.