VIDEO. Benalla, Balkany, Weinstein… Huit références piquantes de «Capitaine Marleau»

PUNCHLINES 7,70 millions de téléspectateurs ont regardé ce mardi 9 avril sur France 3, l’épisode inédit de « Capitaine Marleau ». On a relevé quelques répliques.

Ingrid Zerbib

— 

Corine Masiero dans «Capitaine Marleau».
Corine Masiero dans «Capitaine Marleau». — Jérôme PRÉBOIS / PASSION FILMS / FTV

« Bonjour, c’est la répression des fraudes, je viens de Levallois », « T’énerve pas, on n’est pas dans une audition au Sénat »… Dans l’épisode de Capitaine Marleau, intitulé Une voix dans la nuit, diffusé ce mardi 9 avril 2019 sur France 3, c’était un festival de répliques truffées de références politiques et sociales.

Voyez dans la vidéo ci-dessous huit répliques que l’on a repérées :

Dans l’épisode de la semaine précédente avec Isabelle Adjani, ce sont des répliques en références à la carrière de l’actrice qui avaient été placées de-ci, de-là. Cette fois, c’est aux côtés de Benjamin Biolay, de Jeanne Balibar et de Camille, que la comédienne Corinne Masiero, réputée pour ses engagements politiques et ses improvisations, s’est régalée.

Benalla, Balkany, Weinstein, l’ISF, etc., comme à chaque fois les clins d’œil du Capitaine Marleau tombent au détour d’un dialogue, on ne s’y attend pas. Ils créent une complicité avec le téléspectateur qui guette du coup, les prochaines saillies. Alors, on ne résiste pas à l’envie de vous livrer d’autres répliques attrapées au vol et repérées aussi par les téléspectateurs sur Twitter tout au long de l’épisode :

- « Cargo de nuit, 35 jours sans voir ta mère »

- « *bruit du clignotant* tic-tac tic-tac, c’est la tactique du gendarme »

- « Je suis pas mal en Kate Moche »

- « Miskine, j’ai envie de braire ! »

- « Dans les histoires de couple, moi j’aime bien entendre le son des deux cloches. »

 

L’épisode a rassemblé 7,70 millions de téléspectateurs, ce qui a permis à France 3 de réaliser sa meilleure audience depuis le début de l’année. Chapeau.