«Le Média»: Aude Lancelin annonce sa démission de la présidence

DEPART La journaliste avait pris la direction du « Média » en juillet dernier

L.B.

— 

Aude Lancelin, auteure de «La pensée en otage»
Aude Lancelin, auteure de «La pensée en otage» — ©AB_ALANCELIN

Aude Lancelin avait pris la direction du Média en juillet 2018. La journaliste a annoncé sa démission ce mardi sur Twitter. « Ce soir, l’Assemblée générale de l’Association du Média élira un nouveau bureau, a-t-elle écrit dans un communiqué diffusé sur le réseau social. Le résultat est connu d’avance. Celui-ci a été imposé par une écrasante majorité de personnages n’appartenant pas à notre équipe et dont, à une exception près, aucun n’est journaliste ».

« La bataille de l’information libre et indépendante continuera »

Selon elle, « cette coalition a pour but avoué de renverser l’actuelle direction ». « Il n’est évidemment pas possible pour moi de travailler désormais sous la tutelle d’une coalition illégitime à tout point de vue », a-t-elle fait observer. « La bataille de l’information libre et indépendante continuera sous d’autres formes », a-t-elle conclu.

Quelques mois après son lancement, Le Média avait essuyé des critiques en partialité ou brutalité de management, qui ont entraîné des départs, comme celui de l’ancien député écologiste Noël Mamère. Ex-directrice adjointe de L’Obs, la journaliste Aude Lancelin était l’une des recrues les plus chevronnées de la rédaction du Média. Engagée à gauche, elle est proche du philosophe marxiste Alain Badiou avec qui elle a écrit plusieurs ouvrages.