Drake, Ariana Grande et BTS boostent les ventes de disques mondiales

MUSIQUE En 2018, le marché de la musique a rapporté 19 milliards de dollars au niveau global

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur Drake
Le rappeur Drake — WENN

Avec des artistes tels que Drake, Ariana Grande ou encore BTS au sommet des charts, l’industrie musicale renoue avec la croissance depuis quelques années. D’après les chiffres publiés par la Fédération internationale de l’industrie phonographique relayés par la BBC, cette bonne santé profite avant tout aux poids lourds de l’industrie. C’est d’ailleurs l’interprète de In My Feelings qui a été sacré artiste le plus rentable de l’année 2018, suivi de près par le boys band coréen.

A scruter le Top 10 des meilleures ventes d’albums, on a tout de même quelques surprises. D’abord, c’est la bande-originale de The Greatest Showman qui se hisse au sommet, mais on trouve également celle de Bohemian Rhapsody, et, petite fierté nationale, l’album posthume de Johnny Hallyday, Mon Pays c’est l’Amour.

Une industrie en bonne santé

Autant de succès qui font apparaître une industrie musicale en bonne forme après des années noires marquées par l’effondrement des ventes physiques. Mais comme le montre le graphique publié par l’IFPI, la croissance est de retour depuis 2015 grâce à la forte hausse des ventes en streaming.

Spotify, Apple Music, Deezer et leurs semblables concentrent désormais presque la moitié (46 %) des recettes issues de la vente de musique. De manière plus marginale, le format physique se maintient, notamment en raison d’un retour en grâce du vinyle qui ne se dément pas.