On a testé « Sekiro Shadow Die Twice » et on est mort des milliers de fois (mais on a aimé ça)

JEUX VIDEO Les créateurs de la série Dark Souls reviennent avec un jeu d'action très exigeant et néanmoins jubilatoire, « Sekiro Shadow Die Twice »

Jean-François Morisse

— 

Le jeu débute et ce premier combat ne va pas forcément bien tourner...
Le jeu débute et ce premier combat ne va pas forcément bien tourner... — From Software
  • « Sekiro Shadow Die Twice » est le nouveau jeu du studio japonais Frol Software.
  • Ce jeu d’action permet d’incarner un ninja pour des combats techniques.
  • Le challenge est ardu et les gamers trouveront là un défi de taille.

Je savais que j’en baverai, mais peut-être pas à ce point. Sekiro Shadow Die Twice (PC, PS4 et Xbox One) est la dernière création du studio  From Software, à qui l’on doit Dark Souls ou Bloodborne, des jeux aux gameplays dits « exigeants » sur le mode du « Die and retry ». Pour tout dire, on meurt (très) souvent quand on joue à Sekiro

Impossible de ne pas songer à Nioh avec ce background qui fleure bon l’histoire médiévale japonaise et la mythologie qui va avec. Dans la peau d’un ninja au service d’un divin enfant (pas celui de la chanson de Noël, mais un autre) on va ici livrer pléthore de combats au katana dans des panoramas magnifiques. Par défaut, le jeu vous propose l’aventure en japonais sous-titré. Une option à préférer pour s’immerger totalement dans cet univers de ninjas et de samouraïs aux accents d’Akira Kurosawa.

Certains panoramas sont somptueux.
Certains panoramas sont somptueux. - From Software

Le jeu donne ton d’emblée. Je suis déjà à moitié mort quand commence la partie, au fond d’un puits. Et ça ne va pas aller en s’éméliorant : huit minutes plus tard, à l’issue d’un premier combat, me voilà avec un bras en moins et le sentiment que j’aurais peut-être mieux fait de rester au lit pour la journée… Et ce n’est que le début : durant son périple, le pauvre ninja que j’incarne va mourir dix fois, cent fois, mille fois…

Loup (ou Sekiro en japonais), le ninja héros de cette aventure.
Loup (ou Sekiro en japonais), le ninja héros de cette aventure. - From Software

La moindre seconde d’inattention dans les duels au sabre est fatale. Au moins ce jeu permet-il de comprendre ce que l’expression « pleurer des larmes de sang » veut dire… Après plusieurs dizaines de morts toujours aussi violentes et plus ou moins grotesques, je peux vous dessiner par cœur le kanji (idéogramme) japonais du mot « mort » car il apparaît à chaque trépas. Je ferme les yeux et je le vois : à force d’échecs, il s’est imprimé sur ma rétine.

Voici sans aucun doute l'écran que vous verrez le plus souvent dans le jeu... L'occasion de se mettre au japonais.
Voici sans aucun doute l'écran que vous verrez le plus souvent dans le jeu... L'occasion de se mettre au japonais. - From Software

Sekiro est un jeu où prime la précision. Il n’y a qu’un bouton d’attaque et un autre de parade ou de contre. le tout est d’être le premier à porter le coup fatal. Une demi-seconde de retard et l’adversaire vous assène un coup le plus souvent mortel. On revient alors au dernier point de sauvegarde, ce qui remet sur pied vos adversaires et vous fait perdre une partie de l’expérience et de l’argent durement acquis. C’est cruel, mais c’est la magie From Software qui séduit des millions de joueurs…

On suit le fil de l'histoire ponctué de nombreux voyages dans le temps pour mieux comprendre l'intrigue. Car Sekriro dispose d'un vrai scénario.
On suit le fil de l'histoire ponctué de nombreux voyages dans le temps pour mieux comprendre l'intrigue. Car Sekriro dispose d'un vrai scénario. - From Software

Echouer pour mieux recommencer et avoir la satisfaction très intense de progresser, de s’améliorer. Sekiro enseigne la persévérance. Ou le lancer de manette contre le mur au niveau olympique pour les moins patients. Le ninja est rapide, ses adversaires le sont tout autant. En plus, il ne porte pas d’armure, ce qui le rend particulièrement vulnérable. Chaque affrontement, même le plus anodin, vire au drame si l’on n’y prend pas garde et la tension est aussi réelle que permanente.

Dans Sekiro, chaque combat, même contre un simple soldat, peut s'avérer fatal.
Dans Sekiro, chaque combat, même contre un simple soldat, peut s'avérer fatal. - From Software

Des spécialistes reconnus, comme l’ami Exserv (qu’on vous invite à suivre sur sa chaîne YouTube pour prendre quelques bons conseils), sont eux aussi à la peine pour progresser et trouver les faiblesses d’adversaires redoutables. Le site jeuxvideo.com prévient que « le challenge global de ce Sekiro est plus corsé que celui des Souls ». Voilà qui en dit long sur la difficulté… Mais on se sent moins seul face à ce titre qui ferait passer Nioh pour une promenade de santé.

Avec cette incursion en territoire ninja, From Software (qui avait travaillé sur un autre jeu de ninja avec Tenchu) sublime le genre qu’ils ont popularisé. D’autant que le ninja possède grâce à son bras mécanique une jolie collection d’accessoires (shuriken, flammes, grappin…) qui rendent les combats encore plus rapides, tactiques et techniques. Il faut observer, réfléchir, tester, mourir et recommencer. Ninja oblige encore, l’infiltration joue un rôle crucial. On se faufile, on bondit depuis l’ombre pour tenter d’assener le coup fatal unique qui évite les confrontations longues et dangereuses.

Grâce à son grapping Loup peut s'accrocher se propulser sur les ennemis. Le jeu de From Software gagne ainsi en verticalité.
Grâce à son grapping Loup peut s'accrocher se propulser sur les ennemis. Le jeu de From Software gagne ainsi en verticalité. - From Software

Sekiro est un jeu éprouvant mais étrangement séduisant. Pour peu que l’on ait la patience, l’expérience est intense, chaque échec provoquant l’envie d’y revenir. Une addiction au plaisir de vaincre motivée par ces décès à répétition et un pur challenge de gamer pour ce jeu que les ultras auront à cœur de platiner (traduisez finir de fond en comble) afin de briller en société.

Retrouvez toute l’actualité du jeu vidéo sur votre smartphone avec Jeux Vidéo Magazine sur iOS et sur Android.