VIDEO. Jazz à Vienne: Ben Harper et Diana Krall en principales têtes d'affiche de cette 39e édition

FESTIVAL Jazz à Vienne vient de dévoiler ce mardi la programmation de sa 39e édition (du 28 juin au 13 juillet), avec notamment Ben Harper, Diana Krall, Bobby McFerrin et Thomas Dutronc

Jérémy Laugier

— 

Ben Harper, ici lors d'un concert en septembre dernier à Atlanta (Etats-Unis).
Ben Harper, ici lors d'un concert en septembre dernier à Atlanta (Etats-Unis). — Rick Diamond/REX/Shutterstock/SIPA
  • La programmation de la 39e édition de Jazz à Vienne, qui aura lieu du 28 juin au 13 juillet, vient d’être annoncée ce mardi par l’organisation.
  • Accompagné des Innocent Criminals, l’artiste américain Ben Harper sera la principale tête d’affiche, le 1er juin au théâtre antique de Vienne.
  • Les places pour les 16 soirées du festival seront mises en vente à partir de mercredi (10 heures).

Le jazz s’annonce toujours plus ouvert et métissé, cet été à Vienne (Isère). Pour sa 39e édition, du 28 juin au 13 juillet, Jazz à Vienne vient notamment d’annoncer ce mardi la présence de Ben Harper, accompagné des Innocent Criminals (1er juillet), de la pianiste et chanteuse canadienne Diana Krall (9 juillet) et de Bobby McFerrin, avec son album Circlesongs revisité (2 juillet). Habitués du festival, les trois artistes devraient remplir le sublime théâtre antique de 7.500 places.

A leurs côtés, Parov Stelar et son électro-swing (le 11 juillet), le déjanté pianiste Chilly Gonzales (29 juin), la queen de Trinidad Calypso Rose (7 juillet) ou encore Charlie Winston (6 juillet) vont participer pour la première fois à ce rendez-vous estival majeur. Spécialiste des croisements musicaux, Jazz à Vienne va ouvrir cette 39e édition le 28 juin avec comme thématique les chants et les voix de luttes.

Un menu mélangeant Hocus Pocus, Thomas Dutronc et Manu Dibango

Et ce surtout grâce à une création du festival, Up Above my Head, confiée à Raphaël Lemonnier. Cette représentation, qui réunit les chanteuses Camille et Sandra Nkaké, puise son inspiration et ses références dans la musique afro-américaine des gospels du sud des États-Unis. La scène musicale des Caraïbes va aussi être mise en valeur entre Calypso Rose et le groupe Kassav, qui vient fêter ses 40 ans (7 juillet), mais aussi les sœurs franco-cubaines Ibeyi, pour une rencontre unique avec le trompettiste Erik Truffaz (6 juillet).

Du hip-hop d’Hocus Pocus (5 juillet) à la chanson swing avec Thomas Dutronc (All Night Jazz le 13 juillet) en passant par une soirée africaine avec Manu Dibango et Fatoumata Diawara (12 juillet), le festival rhônalpin va une nouvelle fois bien au-delà de l’univers jazz.

Jazz à Vienne, c’était en 2018, 222.000 festivaliers pour 250 concerts (sur quatre scènes), dont la plupart d’entre eux gratuits. Les places (de 34 à 49 euros) pour cette 39e édition seront mises en vente à partir de mercredi (10 heures) sur le site web du festival.