VIDEO. Jean-Marie Bigard en larmes sur le plateau de «TPMP» en évoquant la tournée d'été de «Var-Matin»

SPECTACLE L’humoriste Jean-Marie Bigard affirme avoir été «viré» de la tournée estivale de Var-Matin après sa blague sur le viol. Il a évoqué cet épisode en larmes sur le plateau de Cyril Hanouna

M.C.

— 

Jean-Marie Bigard a mimé un viol sur TPMP.
Jean-Marie Bigard a mimé un viol sur TPMP. — Jacques BENAROCH/SIPA

La polémique prend de l’ampleur. Ce mardi, Jean-Marie Bigard était l’invite de Cyril Hanouna sur le plateau de «Touche pas à mon poste». L’animateur avait convié l’humoriste à revenir sur la vidéo qu’il a publié en début de semaine sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo, Jean-Marie Bigard affirme avoir été «  viré » de la tournée estivale de Var-Matin par le PDG du groupe, suite à sa blague sur le viol racontée sur le plateau de « TPMP ». Une cinquantaine de dates était prévue dans le Var selon l’humoriste.

Interrogé par Cyril Hanouna sur le sujet, Jean-Marie Bigard a éclaté en sanglots. « En quelques heures, j’ai eu un million de vues de gens qui venaient à mon secours. » L’humoriste révèle dans cette interview s’être « pris le bec » avec Muriel Robin, « une amie de 33 ans » qui a demandé sur les réseaux sociaux à ce qu’il soit « puni pour son apologie de la violence », selon lui.

Sur le site de Nice-Matin, le PDG du groupe Jean-Marc Pastarino avait indiqué qu'« aucun contrat ni promesse n’ont été signés avec Jean-Marie Bigard ». « Nous n’avions pas de contrat mais nous avions eu des e-mails, affirme l’humoriste. Tout avait été bouclé par mail. C’est une rupture d’engagement. » Selon Cyril Hanouna, l’artiste choisi pour faire cette tournée d’été dans le Var est Liane Foly.

​​​​