Les chansons honteuses de nos internautes révèlent une grande variété

VOUS TÉMOIGNEZ Nous vous avons demandé quelles sont les chansons que vous avez honte d’aimer, et le résultat est, disons, polyphonique

Ingrid Zerbib

— 

Ces chansons qu'on a honte d'aimer écouter
Ces chansons qu'on a honte d'aimer écouter — Pixabay, montage sur Photoshop

Nous vous avons demandé quelles étaient les chansons que vous avez honte d’aimer écouter (et chanter).

Vous avez eu chants libres, et très vite s’est dessinée la playlist de la honte que pour la plupart, comme Sylvia, Robama, Hélène, Lucia et Pierre-Jean sur Facebook, vous « assume [z] ».

Dans cette cacophonie, nous avons distingué six catégories.

Les génériques de dessins animés des années 80

Chris « adore » Candy ; Stéphane « chiale » en écoutant Cobra, Capitain Flam, Les Chevaliers du Zodiaque mais « faut pas le dire » ; Gaëtane « fredonne 250 fois par semaine Maya l’abeille, c’est gai, c’est entraînant » ; Stella connaît par cœur les paroles de Demetan. Goldorak chanté par Noam a aussi ses adeptes avec « l’accent marseillais et les sons de synthétiseurs ». C’est précis.

La variété française

Balancée par son ami Matthias sur Facebook, Eméline avoue écouter Mood d’Eva, jeune chanteuse française de RnB, « en boucle dans la voiture sur tous ses trajets ». Quant à Amélie, c’est Vianney qu’elle cite.

Peut-être plus nostalgiques, Ann écoute Comme un ouragan de Stéphanie de Monaco, Ellie et Stéphane Débarquez-moi de Jean-Luc Lahaye, Jessie fait le ménage ou la cuisine aux rythmes de Claude François ou Philippe Lavil, Jen s’éclate sur Le Jerk, Isa « assume totalement Nuit de Folie », Dounia nous écrit les paroles de Je suis rital de Claude Barzotti et Fée85 adore Aimons-nous vivants de François Valéry.

Le rap n’est pas oublié : La boulette de Diam’s est citée par Magalie, et Femme like you de K-Maro par Syl Vee.

Récemment récompensé d’un César, Philippe Katerine enchante Sylvia.

Les chansons festives

Magic in the air des Magic System est devenue pour Cyrielle, sa « chanson fétiche et honteuse » parce qu’elle passait à la radio le jour de la naissance de sa fille le 18 juillet 2018, trois jours après la finale de la Coupe du monde de football. Un bon souvenir.

Au bal masqué de la Compagnie Créole est dans les playlists d’Hélène et Elodie, « c’est gai ».

 

Les chansons d’anciens candidats de télé-réalité

Gregory apprécie Nolwenn wohoo, Adam « aime beaucoup Le Lien de Grégory Lemarchal », quand Thomas et Matthias nous replongent non sans un pincement au cœur dans nos années Biactol en citant respectivement Mon Etoile des Linkup et Une Etincelle des L5. Merci Star Academy et Popstars. Salutations sincères aux Quadricolor.

Les chansons potaches

Mahissa accompagne de quatre smiley rigolards son évocation de Francky Vincent. Les chansons des Musclés, La Merguez Party et La Fête au village ont aussi leurs fans. Tout comme Un Petit coup à la maison de Licence IV et Les Sardines de Patrick Sébastien, assumées par Delphine. « C’est nul, mais quel kif ! », s’enthousiasme Gé. Dans la même veine, Le Petit bonhomme en mousse, Tirelipimpon de Carlos, Soirée Disco de DJ Boris et La Salsa du démon du Grand orchestre du Splendid ont rythmé vos commentaires.

Les chansons internationales

Côté langues étrangères, nous partons vers l’espagnol avec Despacito qu’apprécie Vincent, et vers l’allemand avec Tokio Hotel dont Anne-Laure est fan « de la première heure ; je les écoute quand je suis seule, je chante de l’allemand alors que je n’ai jamais appris cette langue de ma vie », nous révèle-t-elle.

Pour ceux qui ont fait anglais LV1, ils fredonnent les Backstreet Boys comme Mariette et Amara. Baby baby de Justin Bieber motive Flo et Isabella. Jean a « honte mais adore » Rainbow de Mariah Carey. Quant aux Spice Girls, elles restent la tasse de thé de plusieurs d’entre vous.

 

Bref, quand vous témoignez, ce n’est pas du pipeau, et nous, on lit vraiment de bon chœur.