On a testé «Trials Rising», jeu gentiment barré sur deux roues

JEUX VIDEO «Trials Rising» conserve l'esprit de la série sur le mode du «die and retry» (meurt et recommence) tout public, pour une résultat encore plus fun

Jean-François Morisse

— 

Petite virée sur un porte-avion... Des décors complètement loufoques pour un max de fun.
Petite virée sur un porte-avion... Des décors complètement loufoques pour un max de fun. — Ubisoft
  • Après « Evolution » et « Fusion », Trials revient dans un épisode intitulé « Rising ».
  • Il s'agit d'un jeu de trials toujours aussi exigeant et délirant.
  • Simple à prendre en main et difficile à maîtriser, ce jeu est un vrai bon plan pour 25 €.

Après plus de 400 heures au compteur du précédentTrials Fusion, on attendait de pied ferme ce nouveau  Trials Rising ! Inutile de dire que chez les Morisse, père et fils, on maîtrise gentiment le sujet. Un jeu facile à prendre en main (et donc pour toute la famille) mais difficile à maîtriser dans ses subtilités.
Développé par les lascars finlandais de RedLynx, ce titre est un jeu à contre-courant en termes de gameplay (on joue avec un bouton, voire deux pour ceux qui usent du frein, et le pad de direction pour gérer l’équilibre de sa moto), à des années-lumière des manipulations nécessaires pour Red Dead Redemption 2 ou God of War. Si bien qu’on joue facilement à Trials et sans distinction d’âge dans notre tribu: à 8 ans, Junior est encore loin d’être un fan de moto et pourtant, la saga des Trials s’impose comme un de ses jeux vidéo favoris. « Accessible » on vous dit !

Mais Trials c’est quoi ? Un jeu dans lequel on pilote une moto (ou parfois, avec le précédent épisode, une licorne chevauchée par un chat chapoté car oui les développeurs du jeu sont un brin barrés, sans doute la conséquence du doux climat finlandais) sur des parcours accidentés. Le but ? Aller le plus vite possible tout en évitant de tomber, chaque chute ajoutant des secondes de pénalités sur le principe du « die and retry ». On échoue, on recommence, on échoue, on recommence… Vous avez saisi l’idée. La série exploite le concept du trial à l’extrême sur des parcours gentiment délirants et ce nouveau Rising pousse le bouchon un peu plus loin, entraînant la famille Morisse dans des paysages fantastiques.

Des pistes délirantes où les tremplins et loopings ne manquent pas.
Des pistes délirantes où les tremplins et loopings ne manquent pas. - Ubisoft

Rising nous a fait pas mal voyager en famille. Plus besoin de partir à Hollywood, sur les pentes de l’Everest ou en Egypte. De quoi faire des économies sur le budget vacances. Les décors du jeu sont étonnants, dynamiques et bien souvent explosifs. Ça vrombit, ça bouge, ça pète et ça clignote de tous les côtés. On fait des sauts de plusieurs dizaines de mètres de haut, on emprunte des tremplins géants ou on se fait propulser par des ventilateurs géants…

Personnalisez votre personnage pour aller au bout du délire.
Personnalisez votre personnage pour aller au bout du délire. - Ubisoft

Chapeau bas pour ces dizaines de pistes complètement folles sur lesquels on enchaîne les chronos. Trials est un jeu qui enseigne la patience et la persévérance. J’aime le répéter à mon fils : « Un vrai bon joueur est un joueur qui ne s’énerve jamais ». Jusqu’à preuve du contraire, on joue pour le plaisir, et cela fonctionne vraiment bien ici.

Le mode tandem vous invite à diriger à deux votre deux roues.
Le mode tandem vous invite à diriger à deux votre deux roues. - Ubisoft

D’autant que RedLynx, outre de nouvelles destinations, a ajouté de nouveaux modes de jeux comme un mode tandem dans lequel deux joueurs pilotent la même moto. On pourra y voir une espèce de métaphore de la vie de couple où l’on enchaîne les fous rires autant que les engueulades… De même, le mode « université » va vous permettre de vous entraîner ce qui est un préalable indispensable pour espérer progresser. On trouve aussi, bien évidemment, des modes de jeu en ligne multijoueurs ainsi qu’un éditeur de pistes à partager avec la communauté.

Le titre propose comme toujours des épreuves contre d'autres joueurs. Faites le meilleur chrono.
Le titre propose comme toujours des épreuves contre d'autres joueurs. Faites le meilleur chrono. - Ubisoft

Tout cela demande de la persévérance. Mais procure surtout beaucoup de plaisir. Si vous n’avez jamais tenté l’expérience de la saga Trials, foncez ! A 25 €, le jeu disponible sur PC, PS4, Xbox One et Switch est une vraie bonne dose de fun pour pas cher. Et une vraie bonne surprise si vous n’avez jamais enfourché une moto sur l’un de ces parcours loufoques inventés par RedLynx.

Toute l'actualité du jeu vidéo sur votre smartphone avec Jeux Vidéo Magazine.