Gad Elmaleh accusé de plagiat: Twitter remet en ligne les vidéos de CopyComic

CULTURE Il y a quelques jours, les avocats de l’humoriste avaient obtenu la suspension de ces vidéos auprès du réseau social

C.W.

— 

L'humoriste Gad Elmaleh.
L'humoriste Gad Elmaleh. — Paul Zimmerman/Variety/REX/Shutterstock/SIPA

Twitter change d’avis. La semaine dernière, CopyComic, la chaîne YouTube accusant Gad Elmaleh de plagiat, dévoilait la suspension par Twitter de deux de ses vidéos, sur la demande des avocats de l’humoriste. Gad Elmaleh aurait alors invoqué l’atteinte à ses droits d’auteur. Une décision sur laquelle serait revenu le réseau social samedi, tel que l’a révélé CopyComic dans un tweet.

« Toute nouvelle plainte sera une preuve de plus de son acharnement »

« La suspension des tweets a été annulée les amis ! », explique-t-il. « Twitter vient de dire à Gad Elmaleh et ses avocats "d’aller tous se faire bien cajoler" », ajoute-t-il, en référence aux propos de l'humoriste, qui grimé en « Chouchou », avait balayé les critiques en affirmant « les haineux, quelque part, leur cœur, il saigne ! Alors on va leur dire : qu’ils aillent tous se faire bien… cajoler ! »

Pour Ben CopyComic, « après un tel camouflet, toute nouvelle plainte sera une preuve de plus de son acharnement ». De plus, dans un mail adressé aux médias, l’internaute s’interroge sur la défense de Gad Elmaleh, prochainement en promotion pour une pièce de théâtre et une série Netflix. « Comment penser qu’il pourra rester indéfiniment silencieux sur le fond comme tant d’autres ? Comment penser qu’il pourrait exiger que ces questions ne soient pas posées ou mettre en péril les projets artistiques qui incluent d’autres artistes ? Il est plus que temps que des réponses soient données… de la part de Gad et de ceux qui seraient concernées par ces pratiques ».