Oscars 2019: Victoire surprise de «Green Book», Alfonso Cuaron et Rami Malek distingués

CINEMA Retrouvez le palmarès de la 91e cérémonie hollywoodienne...

P.B.

— 

«Green Book: Sur les routes du sud», de Peter Farrelly, a remporté l'Oscar du meilleur film le 24 février 2019.
«Green Book: Sur les routes du sud», de Peter Farrelly, a remporté l'Oscar du meilleur film le 24 février 2019. — Chris Pizzello/AP/SIPA

Tout le monde attendait Roma. C’est finalement Green Book : Sur les routes du sud, l’histoire vraie d’un pianiste noir en tournée dans le Sud ségrégationniste américain avec son chauffeur blanc qui a remporté l’Oscar du meilleur film, dimanche soir. Alfonso Cuaron peut se consoler avec trois trophées, dont celui du meilleur réalisateur et du meilleur film étranger. Dans une soirée sans maître de cérémonie marquée par les performances musicales, les acteurs Rami Malek et Olivia Colman se sont imposés. Et après les critiques contre les « Oscars so white » il y a trois ans, la diversité était cette fois au rendez-vous, notamment avec le premier trophée décroché par Spike Lee pour la meilleure adaptation avec BlacKkKlansman.

La surprise Green Book

Malgré la grosse campagne de Netflix pour Roma, Julia Roberts a donc annoncé la victoire de Green Book : Sur les routes du sud. Sans son frère Bobby, Peter Farrelly s’est éloigné des comédies populaires qui ont fait leur gloire dans les années 90 (Dumb and Dumber, Mary à tout prix) avec un film qui se penche sur les relations raciales aux Etats-Unis. Vendu avec l’étiquette « histoire vraie », Green Book s’est pourtant attiré les foudres de la famille du pianiste Don Shirley qui affirme qu’il n’a jamais considéré son chauffeur, incarné par Viggo Mortensen, comme un ami.

Roma, de son côté, a réalisé un joli triplé : réalisation, film étranger et photographie. « On ne se lasse pas de revenir sur scène », a plaisanté Alfonso Cuaron, qui a longuement remercié, en anglais et en espagnol, tous les réalisateurs qui l’ont inspiré. Sa victoire, c’est aussi celle de Netflix, alors que certains à Hollywood estimaient que le film, qui n’est sorti que dans une poignée de salles avant d’être diffusé trois semaines plus tard en streaming, aurait dû concourir aux Emmy’s et pas aux Oscars.

Rami Malek gagne, Glenn Glose perd

Grand favori après sa victoire aux Golden Globes, Rami Malek a remporté l’Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans Bohemian Rhapsody. Il a dédié sa victoire à Queen et à Freddy Mercury, notant qu’il était lui aussi « le fils d’immigrés ». Nommée pour la septième fois, Glenn Close a perdu… pour la septième fois. L’Oscar de la meilleure actrice est allé à l’actrice Olivia Colman qui incarne la reine Anne dans la comédie historique barrée La Favorite. Elle s’est excusée, entre rires et larmes, lançant à la perdante : «Glenn Close, tu as été mon idole pendant si longtemps. Je ne voulais pas que ça se passe ainsi. »

Oscars not so white

Pour les seconds rôles, la victoire revient aux acteurs afro-américains Mahershala Ali (Green Road) et Regina King (Si Beale Street pouvait parler). Surtout, le réalisateur Spike Lee a remporté son premier véritable Oscar (après une récompense honorifique en 2015) pour le meilleur scénario adapté avec BlacKkKlansman inspiré par l’histoire vraie d’un policier noir américain infiltrant une branche du Ku Klux Klan avec l’aide d’un collègue blanc.

Sautant dans les bras de Samuel L. Jackson, Spike Lee a évoqué son arrière-grand-mère, esclave elle-même, et sa grand-mère qui a économisé toute sa vie pour lui payer des études de cinéma. Sans nommer Donald Trump, il a lancé un appel pour l’élection de 2020 : « Mobilisons-nous, soyons du bon côté de l’Histoire. Faites le choix de l’amour contre la haine ! » En lice pour le meilleur film, le film de super-héros Black Panther est reparti avec trois prix techniques, pour ses costumes et décors notamment.

Pas de maître de cérémonie, pas de problème

Kevin Hart ayant refusé d’officier à cause de la polémique sur ses anciennes blagues homophobes, les Oscars n’avaient pas de maître de cérémonie pour la première fois depuis une trentaine d’années. Et ça ne s’est pas vraiment senti. La moitié du groupe Queen, avec Adam Lambert au chant, a donné le coup d’envoi des festivités, puis un trio comique (Tina Fey, Amy Poehler et Maya Rudolph) s’est occupé des blagues d’ouverture. Bradley Cooper et Lady Gaga, enfin, ont fait jaser sur Twitter en interprétant leur duo Shallow et en échangeant des regards de braise. On a passé une bonne soirée.

Retrouvez les principales récompenses ci-dessous :

  • Meilleur film : Green Book : Sur les routes du sud
  • Meilleur réalisateur : Alfonso Cuaron (Roma)
  • Meilleure actrice dans un rôle principal : Olivia Colman (La Favorite)
  • Meilleur acteur dans un rôle principal : Rami Malek (Bohemian Rhapsody)
  • Meilleure actrice dans un second rôle : Regina King (Si Beale Street pouvait parler)
  • Meilleur acteur dans un second rôle : Mahershala Ali (Green Book : Sur les routes du sud)
  • Meilleur film d’animation : Spider-Man : New Generation
  • Meilleur film étranger : Roma
  • Meilleur documentaire : Free solo
  • Meilleur scénario (original) : Green Book
  • Meilleur scénario (adaptation) : BlacKkKlansman
  • Meilleure musique de film : Black Panther
  • Meilleurs costumes : Black Panther
  • Meilleurs décors : Black Panther
  • Meilleure photographie : Roma
  • Meilleurs effets spéciaux : First Man
  • Meilleur montage (vidéo) : Bohemian Rhapsody
  • Meilleur mixage (son) : Bohemian Rhapsody
  • Meilleur montage (son) : Bohemian Rhapsody
  • Meilleurs maquillage et coiffures : Vice
  • Meilleur court-métrage d’animation : Bao