Affaire Luc Besson: Une actrice témoigne dans une lettre adressée au procureur de la République

AGRESSION Le réalisateur est accusé de comportements sexuels inappropriés par plusieurs femmes.

A. Bo.

— 

Luc Besson fait l'objet d'une plainte pour viol depuis la mi-mai.
Luc Besson fait l'objet d'une plainte pour viol depuis la mi-mai. — ALBERTO PIZZOLI / AFP

Une des neuf accusatrices de Luc Besson, qui avait témoigné anonymement dans Mediapart en juillet 2018, vient à nouveau de raconter son histoire, cette fois-ci avec son vrai nom. Cette comédienne qui vit aux Etats-Unis ne souhaite pas porter plainte car les faits sont prescrits, mais elle a quand même tenu à envoyer son témoignage au procureur de la République le 13 février. Elle espère ainsi contribuer à l’enquête ouverte contre le réalisateur, qui est visé par plusieurs accusations d’agressions sexuelles et une plainte pour viols.

« Je suis sortie en courant »

Dans sa lettre, selon Mediapart, la comédienne raconte un rendez-vous professionnel remontant à mars 2002, à Paris, pendant lequel le réalisateur se serait « jeté sur (elle) ». « Il a essayé de me plaquer contre le mur et de m’embrasser de force. (…) Je me souviens d’avoir tourné la tête, et de m’être laissée tomber à terre, ce qui m’a permis de m’échapper à genoux, puis, une fois la porte passée, je suis sortie en courant afin de lui échapper. »

L’enquête ayant été bouclée en janvier, le Parquet de Paris doit désormais se prononcer sur la suite de l’affaire. Il peut soit ouvrir une information judiciaire, demander des investigations complémentaires, ou décider d’un classement sans suite.