La France menacerait de boycotter l'Eurovision en Israël? France Télévisions répond

MUSIQUE Des médias israéliens ont annoncé ce mercredi que la France envisagerait de ne pas participer à l’Eurovision à Tel Aviv en mai en raison d’une série sur le point d’être diffusée en Israël

Fabien Randanne

— 

En mai 2018, Netta Barzilai a remporté l'Eurovision pour Israël.
En mai 2018, Netta Barzilai a remporté l'Eurovision pour Israël. — Francisco LEONG / AFP

La France sera-t-elle absente de l’Eurovision 2019 en Israël ? Selon le média israélien Ynet, c’est une éventualité. En cause ? La chaîne KAN - en charge de l’organisation du concours à Tel Aviv - qui s’apprête à diffuser 12 Points, une série humoristique sur le concours de chansons. Dans le scénario, le candidat français, un gay d'origine maghrébine, se retrouve impliqué malgré lui dans l'organisation d'un attentat de Daesh.

Selon Ynet, la France aurait menacé de boycotter le concours si la diffusion était confirmée. Le président de KAN, Eldad Koblenz, refuserait de céder aux pressions au nom de la liberté d’expression et de création.

Le site d’actu israélien ajoute que Jon Ola Sand, le superviseur de l’Eurovision, se serait rendu dans l’État hébreu pour tenter de trouver une issue à ce problème.

Dans un tweet, le journaliste Ran Boker, auteur de l’article de Ynews, relaye ce qu’il présente comme une réaction de l’Union européenne de radiotélévision (UER) - l’organisation qui chapeaute l’événement. « L’UER accorde une importance toute particulière à la liberté d’expression ainsi qu’à la réputation de l’Eurovision. L’UER protègera ces deux aspects dans l’intérêt de ses membres et dans l’interêt de tous les états prenant part à la compétition. L’UER participe à des discussions avec les organisateurs de l’Eurovision 2019, KAN et la production [de la série] afin de trouver une solution qui satisfera toutes les parties », peut-on lire sur la capture d’écran.

« Pas de fausses polémiques »

Contacté par 20 Minutes, un porte-parole de France Télévisions déclare : « Pas de fausse polémique. L’ensemble de la délégation française est au travail au côté de Bilal Hassani pour la finale à Tel Aviv du 18 mai. Nous sommes en contact régulier avec l’UER, qui échange avec l’ensemble des partenaires de l’Eurovision, dont la chaîne KAN. Dans le cadre de ces échanges entre l’UER et KAN, le projet de fiction 12 Points, dont nous avons appris l’existence la semaine dernière, est évoqué. »

Bilal Hassani a été désigné en janvier pour représenter la France à l’Eurovision. L’artiste, ouvertement homosexuel, doit interpréter sa chanson Roi lors de la finale prévue le 18 mai prochain.