Mort de Karl Lagerfeld: Le couturier était aussi célèbre pour ses «karlismes»

PUNCHLINES Le « Kaiser de la mode » s’est éteint mardi à l’Hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine

E.C.

— 

Karl Lagerfeld à la Fashion Week, Paris, 2 octobre
Karl Lagerfeld à la Fashion Week, Paris, 2 octobre — Swan Gallet/WWD/REX/Shutterstock/SIPA
  • Le grand couturier Karl Lagerfeld est mort à 85 ans, mardi matin.
  • Figure médiatique de la mode, il restera l’auteur de nombreux bons mots, aphorismes et sentences assassines.
  • Du monde de la mode à sa chatte Choupette en passant par sa propre personne, Karl Lagerfeld avait des sujets de prédilection.

« Il n’y aura pas d’enterrement. Plutôt mourir », déclarait Karl Lagerfeld au magazine Numéro en avril 2018. Même la mort n’a pas échappé à la verve et au sens de la répartie légendaire du grand couturier.

Figure incontournable de la mode, le créateur allemand était connu pour sa personnalité fantasque, sa culture et ses bons mots. On les retrouve un peu partout sur Internet. Beaucoup sont tirés du Monde selon Karl, mais bien souvent, on ne sait plus vraiment à quelle occasion il les a prononcés. Des vérités à prendre au premier ou au second degré. Car avec Karl, on ne sait jamais sur quel pied danser. Retour sur les « karlismes » comme il aimait les appeler. Des aphorismes grinçants, souvent spirituels, et toujours efficaces.

Le monde selon Karl

Toute vérité n’est pas bonne à dire. Qu’importe. La vie, les gens, les riches, les gros… Tout y passe. Exit le politiquement correct.

« Etre heureux ? Non, je ne suis pas si ambitieux » (Numéro, 2004)

« Je déteste les riches qui vivent au-dessous de leurs moyens » (Le Monde selon Karl)

« Voyez la vie en rose, mais n’en portez pas ! » (Le Monde selon Karl)

Sa petite philosophie de la mode

Pas de short, pas de jogging. La leçon de style de Karl Lagerfeld en cinq citations :

« La mode n’est pas faite pour les cloches, alors allez sonner Pâques ailleurs que chez moi. »

« Je trouve les tatouages horribles. C’est comme vivre dans une robe Pucci à plein temps. » (Le Monde selon Karl)

« Les pantalons de jogging sont un signe de défaite. Vous avez perdu le contrôle de votre vie, donc vous sortez en jogging. »

« Si je pouvais être réincarné en un accessoire de mode, ce serait un shopping bag. »

« Mon unique ambition dans la vie, c’est de porter des jeans taille 30. »

Les déclarations à Choupette, sa muse féline

Le matou fashion de Karl Lagerfeld, une chatte sacrée de Birmanie, apparaissait souvent dans les collections du couturier, qui lui déclarait régulièrement sa flamme. Le félin le plus populaire des réseaux (118 000 abonnés sur Instagram) héritera-t-il de la fortune du couturier ?

« Elle est devenue le chat le plus célèbre du monde. Je reçois même des propositions de marques de nourriture pour animaux de compagnie, mais c’est hors de question. Je suis commercial, elle ne l’est pas. » (The Telegraph)

View this post on Instagram

It I fits, I sits. 😹 #catcliche

A post shared by Choupette Lagerfeld (@choupettesdiary) on

« Si l’on me demande quelle est la femme la plus élégante du monde, je dirais que c’est elle. Personne ne porte un manteau de fourrure comme elle. » (Marie-Claire)

« Choupette est la Zahia des chatons. »

Karl parle de Karl

Karl Lagerfeld ne manquait pas d’autodérision. Mégalo, il avait le chic pour jouer de son personnage et de son ego.

« J’ai fait beaucoup de gymnastique avant 20 ans. J’étais dur en dessous. J’étais juste un peu capitonné. J’étais matelassé… Toujours Chanel. » (Le Monde selon Karl)

« Je veux être un cintre chic. » (Le Monde selon Karl)

« Je suis une sorte de nymphomane de la mode qui n’atteint jamais l’orgasme. » (Le Monde selon Karl)

« Je suis un label vivant. Mon nom est Labelfeld et pas Lagerfeld. »

« Je ne sors jamais sans mes fameuses lunettes noires. J’aime voir, pas être observé »