«La Petite Fille au ballon» de Banksy habillée d'un gilet jaune avec la main arrachée et ensanglantée.
«La Petite Fille au ballon» de Banksy habillée d'un gilet jaune avec la main arrachée et ensanglantée. — Clément Carpentier - 20 Minutes

STREET ART

Bordeaux: Un vrai Banksy en soutien aux «gilets jaunes» en ville? «Il y a des chances...»

Un pochoir ressemblant à «La Petite Fille au ballon» de Banksy a fait son apparition cours d’Albret

  • Une œuvre représentant une enfant portant un gilet jaune et blessée à la main rappelle l’une des œuvres du célèbre graphiste anonyme.
  • Plusieurs indices laissent à penser qu’il s’agit d’un vrai.
  • Banksy n’a en revanche pas pour l’instant revendiqué le pochoir, comme il a l’habitude de le faire.

Le bouche-à-oreille commence à faire son petit effet. Les badauds sont de plus en plus nombreux à se presser cours d’Albret à Bordeaux pour se prendre en photo le long du mur de l’hôpital Saint-André. Pourquoi ? Tout simplement parce que depuis plusieurs jours un possible Banksy a fait son apparition sur la pierre bordelaise. Le dessin au pochoir ressemble en effet de très près à l’une des célèbres œuvres de l’artiste : « La Petite Fille au ballon. »

Les Bordelais viennent se prendre en photo cours d'Albret à Bordeaux.
Les Bordelais viennent se prendre en photo cours d'Albret à Bordeaux. - Clément Carpentier - 20 Minutes

« Franchement, c’est très bien fait. C’est la même petite fille. La ressemblance est frappante », constate une Bordelaise téléphone portable à la main. Sauf que la fillette, cette fois-ci, est habillée d’un gilet jaune et le ballon est lui remplacé par une main arrachée et ensanglantée. Un dessin qui fait bien sûr référence au mouvement des « gilets jaunes. » Pour Aurélien Desailloud, directeur artistique et culturel de l’institut Bernard Magrez, « c’est hyper compliqué de dire si c’est un vrai ou non. Ça ressemble vraiment à ses pochoirs mais peut-être que quelqu’un a réussi à le reproduire. » Alors vrai ou faux Banksy ?

Un second dessin place de la Bourse

Tout d’abord, ce ne serait pas la première fois que l’artiste britannique dénonce les violences policières. Il l’a déjà fait par le passé en dessinant Cosette asphyxiée par des gaz lacrymogènes en 2016 comme le rappelle Sud Ouest. « Je le suis depuis un bout de temps et c’est son style, ça. Il y a des chances que ce soit vraiment lui », avance Jonathan. Mais pour lui comme pour d’autres, c’est surtout la rumeur sur la véritable identité qui le pousse à penser cela.

L'autre pochoir place de la Bourse, évoquant le « rat anarchiste » cher au mystérieux graphiste.
L'autre pochoir place de la Bourse, évoquant le « rat anarchiste » cher au mystérieux graphiste. - Clément Carpentier - 20 Minutes

Beaucoup pensent que le chanteur de Massive Attack, Robert Del Naja, est Banksy. Et comme par hasard, le groupe était en concert jeudi dernier à l’Arkéa Arena de Bordeaux : « J’y étais moi aussi et je m’attendais à voir un Banksy apparaître à Bordeaux rapidement. C’est une sacrée coïncidence », sourit Jonathan.

Enfin, un autre pochoir, évoquant le « rat anarchiste » cher au mystérieux graphiste, a été repéré sur une place de la Bourse qui sert de lieu de rendez-vous aux « gilets jaunes » tous les samedis. Le rat brandit, au lieu du « A » encerclé qui symbolise l’anarchie, une pancarte proclamant « RIC », le référendum d’initiative citoyenne que réclament les manifestants.

Pas de revendication et une signature à l’envers

Malgré ce faisceau d’indices, il est pour l’instant impossible d’être sûr à 100 % qu’il ne s’agit pas de deux reproductions. Le doute subsiste notamment parce que « Banksy n’a pas revendiqué ces dessins alors que généralement, il le fait très vite surtout lorsqu’il y a un message politique et là, il n’y a rien sur son site ou son compte Instagram », rappelle Aurélien Desailloud.

Autre indice qui trouble ses admirateurs, c’est la signature du pochoir rue d’Albret. Elle est à l’envers ! « Ça, je ne pourrais pas l’expliquer, c’est bizarre pour le coup », concède Cyril, de passage devant le dessin.