Victoires de la musique: Obispo, Bruel, Daho… Retour sur les abonnés de la lose

RECOMPENSES On fait un petit tour des artistes qui ont été de nombreuses fois boudés par la cérémonie...

L. B.

— 

Victoires de la Musique 2019: Les principaux nommés
Victoires de la Musique 2019: Les principaux nommés — 20 minutes - Slideshow
  • Jeanne Added, Eddy De Pretto, Angèle, Tim Dup, Aya Nakamura, Foé… La jeune garde pourrait prendre le pouvoir aux 34e Victoires de la musique.
  • L’académie de 600 votants a choisi de mettre en lumière des artistes pour beaucoup inconnus il y a deux ans, puisqu’un peu plus du tiers des nommés sont en lice avec leur premier album.
  • Par pur esprit de contradiction, « 20 Minutes » revient sur les artistes les plus fameux n’ayant jamais été, ou si peu, récompensés aux Victoires.

C’est le grand soir. Le palmarès des 34e Victoires de la musique sera dévoilé ce vendredi soir à la Seine musicale et retransmis en direct sur France 2 et France Inter à partir de 21h. On a déjà une vague idée des artistes qui vont mener la danse. Outre Orelsan, Eddy de Pretto, la figure montante de la scène française, totalise trois nominations dont celle dans la catégorie « artiste masculin », pour laquelle la concurrence s’annonce relevée avec Etienne Daho, et les frères rappeurs Bigflo & Oli, qui ne cessent de séduire le grand public. Chez les chanteuses, le suspense sera également au rendez-vous, avec notamment Christine & the Queens et Jeanne Added.

Mais comme on aime bien appuyer là où ça fait mal, on fait un petit tour des artistes qui, après de nombreuses nominations et un large succès public, n’ont jamais réussi à rafler grand-chose.

Pascal Obispo nommé 24 fois

Et rien du tout. On pourrait lui décerner la « Victoire de la défaite ». Dans une interview publiée en 2016 par  Télé Star, l’interprète de Je suis tombé pour elle, s’est confié. « Les Victoires de la musique, c’est bien pour les juniors. Mais moi quand j’étais junior, on ne m’a rien donné. J’ai été nommé 24 fois, je n’ai jamais rien eu. J’ai eu une fois un prix de consolation parce qu’ils voulaient que je vienne dans l’émission. Pour le spectacle Fan. C’était la moindre des choses je pense ».

Etienne Daho, en quête d’un sacre

Le chanteur a accumulé six échecs à ce stade. Souvent nommé mais jusqu’ici une seule fois lauréat d’une Victoire de l’album pop rock pour L’Invitation en 2008. Il sera peut-être plus chanceux cette année.

Patrick Bruel boudé

Les votes des 600 professionnels (artistes, producteurs de spectacles et de disques, journalistes, programmateurs radio, disquaires…) n’ont pas retenu Patrick Bruel. Le chanteur, adulé par le public, a été nommé six années et n’a été récompensé qu’une seule fois (artiste interprète masculin en 1992). Pas mieux du côté du cinéma. En 2008, le film Un secret a été nommé 11 fois, dans toutes les catégories, sauf celle du meilleur acteur. Il n’a d’ailleurs pas caché sa déception dans une interview à Paris Match en 2011. « Je ne vais pas faire la fine bouche. Quand je suis encensé, cela me touche. Mais quand Un secret, un film que j’ai tenu à porter, reçoit 11 nominations aux César et que je ne suis pas nommé (…) ça me fait de la peine ».

Et l’album posthume de Johnny ?

On ne peut pas vraiment considérer le « Taulier » comme un abonné de la lose. Avec dix Victoires obtenues (toutes catégories confondues), Johnny Hallyday est après Matthieu Chedid et Alain Bashung (respectivement 13 et 12 récompenses), l’artiste le plus récompensé. Alors qu’un hommage appuyé à Charles Aznavour est prévu, sans oublier Jacques Higelin, Maurane ou Rachid Taha, un autre glorieux défunt aurait pu se retrouver en compétition : Johnny Hallyday. Mais Mon pays c'est l'amour, bien qu’écoulé à 1,5 million d’exemplaires, n’a pas été retenu.