Eurovision: Non, Bilal Hassani n’a pas dit : «Je suis pas français, je suis marocain!»

FAKE NEWS Bilal Hassani, qui représentera la France à l’Eurovision, n’a jamais revendiqué la nationalité marocaine, comme l’affirme le site d’extrême droite La Gauche M’A Tuer…

A.D.

— 

Le chanteur Bilal Hassani.
Le chanteur Bilal Hassani. — GILLES SCARELLA FTV

Une égérie queer, d’origine marocaine, pour porter les couleurs de la France, ça dérange ! Le site d’extrême droite La Gauche M’A Tuer affirme dans un article publié lundi que Bilal Hassani, qui défendra les couleurs de la France à l’Eurovision 2019, a déclaré : « Je suis pas français je suis marocain ! », citant une vidéo intitulée « Je suis marocain ».  Une fake news corrigée par l'AFP. 

Le titre de cette vidéo est ironique et traduit l’agacement du chanteur de 19 ans vis-à-vis d’une question qu’on lui pose « très très très très très très très très très souvent », à savoir « T’es de quelle origine ? »

« Je suis né en France, je suis français »

« Il s’avère que je suis né en France, je suis français, mais je suis d’origine marocaine de père et de mère. J’adore le Maroc, c’est un très beau pays, mais j’adore tout le Maghreb », explique-t-il dans cette vidéo publiée le 5 septembre 2018 sur YouTube. Bilal Hassani n’a jamais, comme le prétend La Gauche M’A Tuer, revendiqué la nationalité marocaine.

« Je suis extrêmement fier de représenter mon pays, je suis fier d’être français (…). C’est assez symbolique, le fait de représenter mon pays, c’est quelque chose que je pourrai raconter à mes enfants, mes petits-enfants, qui peut arriver qu’une fois, et voilà j’ai toujours été fier d’être français car c’est un pays que j’aime énormément et pouvoir être un peu le visage de la France pour l’Eurovision qui est le show que je regarde le plus depuis que je suis tout petit, c’est le plus grand rêve », a, au contraire, déclaré l’artiste au micro de France Inter ce lundi. « Aller à l’Eurovision avec les votes du public est la meilleure réponse aux haters », confiait le chanteur dans nos colonnes après sa victoire à « Destination Eurovision ».