VIDEO. «Narcos»: L'acteur qui joue «El Chapo» dans la série de Netflix fait une apparition au procès du trafiquant

ETATS-UNIS Le narcotrafiquant accusé d’avoir codirigé le cartel de Sinaloa, responsable d’avoir exporté plus de 155 tonnes de cocaïne aux Etats-Unis entre 1989 et 2014, risque la perpétuité...

M.C. avec AFP

— 

A gauche, l'acteur Alejandro Edda à New York, le 28 janvier 2018. A droite, le vrai «El Chapo» en 1993 après son arrestation au Mexique.
A gauche, l'acteur Alejandro Edda à New York, le 28 janvier 2018. A droite, le vrai «El Chapo» en 1993 après son arrestation au Mexique. — Seth Wenig/AP/SIPA / Damian Dovarganes/AP/SIPA. Montage 20 Minutes

Une séance d’observation aux premières loges. L’acteur qui joue « El Chapo » dans la série « Narcos » de Netflix a fait une apparition inattendue au procès du narcotrafiquant mexicain lundi à New York, afin de mieux cerner son personnage.

L’acteur mexicain Alejandro Edda, 34 ans, qui joue le rôle d’un Joaquin Guzman – le vrai nom d’El Chapo – jeune, a été présenté par un journaliste à l’avocat du narcotrafiquant et à l’accusé lui-même, à son arrivée au tribunal fédéral de Brooklyn où se déroule le procès. « El Chapo » lui a fait un grand sourire. Alejandro Edda a également salué la femme du narcotrafiquant, Emma Coronel, qui assiste quasi quotidiennement au procès.

« En tant qu’acteur, mon but est de donner de la véracité à mon personnage », a expliqué Alejandro Edda aux journalistes. « Je suis venu étudier un homme qui, d’une certaine manière, est comme un mythe, une légende », a-t-il ajouté, précisant que voir « El Chapo » en chair et en os l’avait rendu « nerveux ».

« En tant que Mexicain, ce monsieur doit payer pour ses crimes »

Il a confié avoir des « sentiments contradictoires » envers « El Chapo », 61 ans, et son procès. « En tant qu’acteur, j’enquête sur un être humain. J’observe ses manières, son regard, comment il se touche le visage », a-t-il confié. « Humainement c’est fort, c’est triste, on sent toute la puissance des Etats-Unis contre une seule personne ».

« Mais en tant que Mexicain, ce monsieur doit payer pour ses crimes. Il y a beaucoup de gens, des milliers, qui sont morts à cause du narcotrafic », a ajouté Alejandro Edda, en se demandant néanmoins si « El Chapo » n’était pas « une marionnette » dans tout ça.

Joaquin Guzman est accusé d’avoir codirigé le cartel de Sinaloa, responsable d’avoir exporté plus de 155 tonnes de cocaïne aux Etats-Unis entre 1989 et 2014. S’il est condamné, il risque la perpétuité. « El Chapo » a levé tout suspense lundi sur sa possible déposition. « Je ne vais pas témoigner », a-t-il confirmé au juge Brian Cogan. « C’est ce que m’ont conseillé mes avocats et je suis d’accord », a-t-il ajouté, dans un rare échange avec le juge.

Après deux mois et demi de dépositions, l’accusation a terminé lundi sa présentation du dossier. Les avocats de la défense n’ayant prévu de ne citer que quelques témoins, les plaidoiries finales sont attendues à partir de mercredi, et le jury pourrait commencer à délibérer vendredi.