Le monde du cinéma rend hommage à Michel Legrand

DECES Le célèbre compositeur, connu pour ses collaborations avec Jacques Demy, est décédé dans la nuit de vendredi à ce samedi...

A.Bo. avec AFP
— 
Photo d'archives montrant le compositeur Michel Legrand, le 23 octobre 2004 sur scène, lors du festival international de Musique et Cinéma à Auxerre.
Photo d'archives montrant le compositeur Michel Legrand, le 23 octobre 2004 sur scène, lors du festival international de Musique et Cinéma à Auxerre. — Martin BUREAU / AFP

Michel Legrand, compositeur de certaines des plus belles musiques de films comme les Demoiselles de Rochefort, Les Parapluies de Cherbourg, Peau d’Ane ou encore L’affaire Thomas Crown, est décédé à l’âge de 86 ans.

Depuis, de nombreuses personnalités du cinéma français, acteurs, compositeurs et cinéastes lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux.

« Un immense musicien qui savait tout faire »

Le réalisateur Jean-Paul Rappeneau, pour qui Michel Legrand avait composé la musique des films La vie de château, Les Mariés de l'an II et Le Sauvage, a réagi sur RTL :

« J'ai l'impression ce matin de perdre un frère peut-être parce que, déjà, d'une part on est nés à quelques semaines l'un de l'autre... et aussi parce que c'est mon premier film et aussi les deux qui ont suivi et qu'en fait la musique dans les films, le rôle immense de la musique dans les films, c'est lui qui me l'a appris. »

Touchée « en plein coeur », Agnès Varda a salué « l'aventure artistique unique » partagée entre le compositeur et son mari Jacques Demy. Claude Lelouch, quant à lui, a déclaré au Parisien :

« C'était un immense, immense, immense musicien qui savait tout faire. (...) Perdre en quelques mois Francis Lai (décédé en novembre 2018) et Michel Legrand ça fait beaucoup. »

Le musicien Thomas Dutronc s'est lui aussi exprimé sur RTL :

« Je l'avais rencontré il y a peu de temps, j'étais évidemment ébloui par l'homme que c'était, son talent musical (...). Je l'ai vu jouer il n'y a pas si longtemps que ça, il y a peut-être deux ans, (...) c'était extraordinaire, il jouait le jazz très très bien. Il passait finalement du rôle de chanteur à pianiste de jazz, il avait plusieurs cartes, je crois que finalement dans le jazz puis surtout dans la composition, il était vraiment imbattable. »

Des hommages à l’étranger

Michel Legrand, qui avait construit une partie de sa carrière à Hollywood et été récompensé par trois Oscars, est aussi honoré par des personnalités de l’étranger, comme le compositeur anglais Daniel Pemberton. Ce dernier salue « un compositeur brillant, évocateur et un démon absolu au piano. Ce mec était un magicien », avant de conclure : « Sa vie de musique a rendu le monde meilleur. »

Ou le réalisateur et scénariste britannique Edgar Wright, qui a partagé la séquence d'ouverture de L'Affaire Thomas Crown; version en anglais des Moulins de Mon Coeur :

L’acteur américain Rob Delaney, lui, s'est pour sa part exprimé en «VF».

 Un hommage de l'Elysée

Emmanuel Macron a lui aussi rendu hommage au grand musicien, à travers un communiqué : 

« Il était l’un des plus grands musiciens et compositeurs français, et l’un des plus célèbres créateurs de musique de films au monde.

Inépuisable génie, mélodiste hors-pair, il a composé plus de deux cents musiques pour le cinéma et la télévision. Ses airs inimitables qui nous trottent dans la tête et se fredonnent dans la rue sont devenus comme les bandes originales de nos vies. Ils sont aujourd’hui les mélodies d’une époque.

Le Président de la République adresse ses plus sincères condoléances à son épouse, ses enfants et ses proches. »