L'américain Frank Miller reçoit un Fauve d’honneur au festival d'Angoulême

COMICS Venu parrainer une exposition consacrée aux 80 ans de Batman, le créateur de « Sin City » repartira avec une récompense honorifique dans la valise...

De notre envoyé spécial à Angoulême, Olivier Mimran

— 

Frank Miller
Frank Miller — : photo © Sophy Holland

Quelques minutes avant la révélation du Grand Prix 2019 décerné à la japonaise Rumiko Takahashi, le Festival International de la BD d’Angoulême a remis un Fauve d’honneur à l’Américain Frank Miller ; Fauve que l’auteur a d’ailleurs reçu en mains propres puisqu’il est présent à Angoulême où se tient une exposition consacrée aux 80 ans de Batman.

« Être là où bouillonne la création »

Un peu voûté, tout de noir vêtu et arborant un chapeau de feutre, ce natif du Maryland a remercié, d’une voix douce, le festival et le public français. « Je suis heureux d’être ici, en France, car il est important pour un créateur d’être là où bouillonne la création », a-t-il déclaré en substance.

Un peu tardive, cette reconnaissance est unanimement saluée tant ce géant du comics a marqué plusieurs générations de fans : d’abord en reprenant, dans les années 1980, l’univers de Daredevil, qu’il contribue à rendre encore plus crépusculaire. Puis en réinventant Batman à travers des arcs (Year One, The Dark Knight, The Dark Knight returns) qui ont consacré l’homme chauve-souris comme l’un des personnages les plus populaires de la BD mondiale.

Également créateur de titres cultes comme Ronin, 300 ou Sin City, Miller n’a donc pas volé sa distinction. Il participera, durant cette édition, à une rencontre internationale et s’acquittera de quelques séances de dédicaces.