VIDEO. Montpellier : Entre Sherlock Holmes et Harry Potter, la série «Andrew Bennett» veut dépasser les frontières de Youtube

SERIE Succès sur Youtube, «Andrew Bennett» recherche activement un diffuseur...

Nicolas Bonzom

— 

Le personnage d'Andrew Bennett a été créée par le Youtubeur Superflame. Crédit : Extrait Andrew Bennett
Le personnage d'Andrew Bennett a été créée par le Youtubeur Superflame. Crédit : Extrait Andrew Bennett — N. Bonzom / Maxele Presse
  • L’intrigue de la saison 1 d’« Andrew Bennett », une série imaginée par le Youtubeur Superflame, est un subtil cocktail de fantastique et de polar.
  • Les dix épisodes, tournés à Montpellier en août, ont été dévoilés en décembre.
  • Financé par le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) et plus d’un millier de contributeurs sur Ulule, le tournage d’« Andrew Bennett » a mobilisé 80 comédiens et techniciens à Montpellier.

Sur un chantier, surgit une étrange porte. Derrière, se cache Andrew Bennett, un rat de bibliothèque affublé d’une redingote mauve, à mi-chemin entre Sherlock Holmes et Harry Potter, qui n’a pas la cote auprès des policiers du coin. Parallèlement, les alentours connaissent d’atroces mutilations de sans-abri, à qui l’on vole, à chaque fois, un œil…

L’intrigue de la saison 1 d’Andrew Bennett, une série imaginée par le Youtubeur Superflame, est un subtil cocktail de fantastique et de polar. « On ajoute de l’étrange dans le monde réel », souligne Samuel Debout, l’un des producteurs de cette épopée en dix épisodes. Tournée à Montpellier en août, l’œuvre a séduit depuis son lancement en décembre plusieurs dizaines de milliers de curieux sur Youtube.

« L’objectif, c’est de dépasser les frontières de Youtube »

Addictive et étonnante, parsemée de « cliffhangers », cette web-série est portée par une jeune entreprise montpelliéraine, Soundlife Production, à qui Superflame a confié le soin de porter à l’écran les aventures de son drôle de héros. « C’est un personnage complètement hors du temps, et à la fois très moderne », décrit Frédéric Perchet, producteur et formidable interprète du rôle du commissaire Hobbs.

Financé par le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) et plus d’un millier de contributeurs sur Ulule, le tournage d’Andrew Bennett a mobilisé 80 comédiens et techniciens à Montpellier. « Nous recherchons activement un diffuseur, confie Kevin Payet, le réalisateur. L’objectif, c’est de dépasser les frontières de Youtube, de toucher un public encore plus large. » Et si une chaîne ou une plateforme frappait à la porte d’Andrew Bennett, l’équipe pourrait songer à mettre en route une saison 2 sur les rails.

Retrouvez tous les épisodes sur la chaîne Youtube de Superflame