«Destination Eurovision»: Les experts internationaux nous disent qui devrait gagner

MUSIQUE « 20 Minutes » a demandé à des spécialistes étrangers de l’Eurovision de livrer leur Top 5 des finalistes de « Destination Eurovision »…

Fabien Randanne

— 

Bilal Hassani, Seemone et Chimène Badi figurent parmi les finalistes de Destination Eurovision.
Bilal Hassani, Seemone et Chimène Badi figurent parmi les finalistes de Destination Eurovision. — GILLES SCARELLA FTV
  • Huit candidats (sept artistes solos et un trio) participent samedi à la finale de « Destination Eurovision », retransmise en direct sur France 2 à 21h.
  • Les votes de dix jurés internationaux s’ajouteront à ceux des téléspectateurs et compteront pour moitié dans le résultat final.
  • « 20 Minutes » a constitué son propre panel d’experts étrangers, à titre consultatif, pour prendre la température…

Qui représentera la France à l’Eurovision à Tel Aviv (Israël) au mois de mai ? Réponse à l’issue de la finale de Destination Eurovision retransmise en direct samedi, dès 21h, sur France 2. Les votes des téléspectateurs compteront pour moitié et s’ajouteront à ceux de dix jurés étrangers (voir encadré). Lors de leurs demi-finales respectives, ce sont Bilal Hassani et Seemone qui ont été plébiscités par les experts internationaux. La tendance se confirmera-t-elle avec le nouveau jury de samedi ? Pour prendre la température, 20 Minutes a constitué son propre panel de spécialistes de l’Eurovision et a demandé à chacun de livrer son Top 5. Des avis purement consultatifs mais instructifs…

  • William Lee Adams (Royaume-Uni)

Journaliste au sein de BBC World Service, il a créé Wiwibloggs site anglophone de référence sur l’Eurovision.

Il vote pour Seemone : « Il y a une grande force dans la fragilité de Seemone. Elle ne donne pas l’impression de livrer une prestation pop mais d’être une femme qui parle directement à son père à travers la caméra en implorant son pardon et son amour. A l’Eurovision, le cœur bat la raison, donc Seemone a mon vote. Et je ne suis pas d’accord avec ceux qui la décrivent comme une Adele version Monoprix. »

Le reste de son Top 5 : 2e Silvàn Areg, 3e Bilal Hassani, 4e Aysat, 5e The Divaz.

  • Axel Hirsoux (Belgique)

Le chanteur a représenté la Belgique à l’Eurovision en 2014. Il sera à l’affiche du spectacle musical Siddhartha au Palais des sports de Paris dès le 26 novembre.

Il vote pour Chimène Badi : « Chimène est une artiste complète qui saura gérer tout ce que l’on demande à un artiste à l’Eurovision. Sa chanson, Là-haut, nous montre l’étendue de sa puissance vocale avec un message fort. Elle est la preuve que la chanson française à voix existe encore et qu’elle se doit d’être défendue. »

Le reste de son Top 5 : 2e Emmanuel Moire, 3e Seemone, 4e Bilal Hassani, 5e The Divaz.

  • Andy Mikheev (Russie)

Il a créé en 2001 le site russophone et anglophone esckaz.com, l’un des plus influents sur l’Eurovision.

Il vote pour Bilal Hassani : « La chanson Roi a tout pour se démarquer à Destination Eurovision mais aussi à l’Eurovision. Les paroles sont très bien écrites par Madame Monsieur qui ont mis leur expérience du concours au service de ce titre très eurovisionnesque avec un chorus bilingue qui est très facile à retenir et à fredonner. (…) Sur scène, Bilal attire aisément l’attention sur la chanson du début à la fin. Sans aucun doute, il représente la meilleure chance pour la France de faire un bon score à Tel Aviv. »

La suite de son Top 5 : 2e Emmanuel Moire, 3e Seemone, 4e The Divaz, 5e Chimène Badi.

  • Joshua Mayne (Australie)

Il est rédacteur du site ESC Daily « qui couvre l’Eurovision comme les Jeux olympiques de la musique.

Il vote pour Seemone : « Sa chanson, Tous les deux, est si belle. Toute en simplicité, elle dégage de l’émotion. J’aime que la mise en scène soit simple, ce qui souligne l’élégance de la chanson. Elle pourrait faire un bon résultat à l’Eurovision. »

La suite de son Top 5 : 2e Chimène Badi, 3e Bilal Hassani, 4e Doutson, 5e Silvàn Areg.

  • Vicente Rico (Espagne)

Rédacteur du site spécialisé hispanophone eurovision-spain.com, il organise la « Pre Party » de Madrid qui réunira, les 19 et 20 avril, des artistes de l’édition de l’Eurovision à venir.

Il vote pour Bilal Hassani : « Sa chanson et son personnage portent un message fort. S’il améliore sa performance et sa voix en live, qui n’étaient pas parfaites en demi-finale, il a des chances d’obtenir un bon résultat à l’Eurovision. »

La suite de son Top 5 : 2e Seemone, 3e Emmanuel Moire, 4e Chimène Badi, 5e Silvàn Areg.

Pierre Bertinchamps (Belgique)

Journaliste, il couvre l’Eurovision depuis plusieurs années pour l’hebdomadaire francophone Télépro.

Il vote pour Silvàn Areg : « Allez leur dire est un titre très urbain et tout de même un peu pop qui peut plaire au public européen. Un morceau qui représente bien la "chanson française" actuelle. En plus, les effets de mise en scène avec les maquettes en papier sont géniaux. » (NB :  Les ayants droit de Sempé et Gossiny ont demandé à Silvàn Areg de changer le titre de sa chanson, c’est pourquoi Le Petit Nicolas a été retitré Allez leur dire. Pour la même raison, la vidéo de sa prestation en demi-finale n’est plus disponible en ligne.)

La suite de son Top 5 : 2e Seemone, 3e Chimène Badi, 4e Emmanuel Moire, 5e Bilal Hassani.

  • Au classement général…

C’est Seemone qui s’impose au classement des six experts sollicités par 20 Minutes. Avec soixante points, elle devance Bila Hassani (50 points). A noter que ces deux artistes sont les seuls finalistes de Destination Eurovision à être cités dans tous les Top 5. Avec 40 points, Chimène Badi prend la troisième place du podium. Viennent ensuite Emmanuel Moire (34 points) et sa chanson La Promesse, Silvàn Areg (30) et Les Divaz (14) avec La voix d’Aretha. Aysat et Doutson, interprètes respectifs de Comme une grande et Sois un bon fils, se partagent la septième place ex aequo avec 6 points. Ce classement a été calculé sur le modèle de l’attribution des points à Destination Eurovision : 12 points pour l’artiste cité en tête d’un Top, 10 pour le deuxième, 8 pour le troisième, 6 pour le quatrième et 4 pour le cinquième.

 

Les dix jurés de la finale
Le jury international de la finale de Destination Eurovision sera composé de la chanteuse Rona Nishliu (Albanie), de Christoph Pellander, chef de la délégation allemande à l’Eurovision, de la productrice de l’Eurovision Junior 2018 Olga Salamakah (Biélorussie), du chanteur Alexandros Panayi (Chypre), de la chanteuse et comédienne Beatriz Luengo (Espagne), du producteur de divertissements Michael Kealy (Irlande), de Doron Medalie, l’auteur et compositeur de Toy, chanson victorieuse de l’Eurovision 2018 (Israël), de Nicola Caligiore, chef de la délégation italienne à l’Eurovision, de la productrice d’émissions musicales Ekaterina Orlova (Russie) et de Reto Peritz, chef de délégation suisse à l’Eurovision.