Lyon: La fréquentation des salles de ciné indépendantes en hausse de 30%

CINEMA Les multiplexes sont en recul même s'ils trustent les premières places en terme de nombres d'entrées...

C.G.

— 

Illustration fauteuils de cinéma.
Illustration fauteuils de cinéma. — A.GELEBART/20MINUTES

Des multiplexes moins performants. Des petites salles en pleine croissance. Le centre national du cinéma vient de publier les chiffres de la fréquentation des salles obscures au cours de l’année 2018. Le nombre de spectateurs est en recul de 4,3 % au niveau national. Une tendance qui se confirme à Lyon (-5,3 %). Mais certaines salles tirent néanmoins leur épingle du jeu à commencer par les cinémas d’art et d’essai, qui représentent 30 % des parts du marché.

Les salles Lumière ont enregistré une hausse de leur fréquentation de 4,3 %. Mais la palme revient au Comoedia. Le cinéma de l’avenue Berthelot, équipé de trois salles supplémentaires, a accueilli 25 % de spectateurs en plus.

Pathé rafle 43 % du marché

Les salles du groupe Pathé, qui ont réalisé plus de 5,5 millions d’entrées (43 % du marché), accusent une baisse de 6 %. Les quatre salles UGC subissent le même sort, enregistrant un recul de 4,53 % à 15,5 % de leur public. Le cinéma le plus fortement sanctionné reste celui de la Part-Dieu, qui a certainement pâti des travaux réalisés dans le quartier.