Johnny, Maître Gims, Dadju en tête des ventes d’albums en 2018

MUSIQUE L’année 2018 a mis le rap à l’honneur…

L.Be.

— 

Des membres du fan club de Johnny Hallyday devant un poster de son album posthume «Mon Pays c'est l'amour».
Des membres du fan club de Johnny Hallyday devant un poster de son album posthume «Mon Pays c'est l'amour». — Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP

Johnny, Maître Gims, Kendji Girac arrivent en tête des meilleures ventes de disques en France en 2018, selon Pure Charts qui a intégré lundi les chiffres de streaming du Parisien à son classement. « Le Taulier » et son 1,5 million d’exemplaires vendus (CD, vinyles, digitales et streaming) a trusté la première place du podium. Juste derrière, on trouve de nombreux rappeurs : Maître Gims avec Ceinture noire (612.000 ventes), suivi par son frère Dadju et son Gentleman 2.0 (444.000 ventes).

Arrive ensuite à la quatrième place du classement Orelsan et La Fête est finie (324.000 exemplaires vendus), puis Damso avec Lithopédion (près de 260.000 ventes), et Kendji Girac et Amigo (254.400 vendus). A la septième place, on trouve Les Enfoirés (234.200 vendus), Phoenix (226.400 ventes) au huitième rang et en avant-dernier, Eddy de Pretto avec Cure (222.800 albums vendus). Mylène Farmer sauve les meubles et rafle la dernière place avec Désobéissance (222.700 exemplaires vendus). 2018, c’était l’année du rap.