Houellebecq: Plus de 90.000 exemplaires de «Serotonine» vendus, en seulement trois jours

LIVRES C’est l’un des meilleurs lancements français depuis plusieurs années…

JLD

— 

Michel Houellebecq à Paris le 20 novembre 2018.
Michel Houellebecq à Paris le 20 novembre 2018. — GINIES/SIPA

Le dernier Houellebecq plébiscité… Mais peu de personnes auraient pu prédire l’ampleur du succès. En trois jours, il s’est vendu de 90.332 exemplaires de Sérotonine, dernier roman de l’écrivain, selon l’institut GfK, cité par L'Obs.

Un des plus grands cartons français

Et pour montrer à quel point ce départ est au-dessus du game, le quotidien compare ce chiffre à d’autres bouquins ayant cartonné lors de leur première semaine (c’est-à-dire du jour de parution jusqu’au dimanche) en France : Guillaume Musso avait vendu un peu plus d’exemplaires que Michel Houellebecq (93.483) avec La jeune fille et la nuit. Ensuite, c’est la chute : le dernier roman de l’auteur Joël Dicker, La disparition de Stéphanie Mailer, s’est vendu à 48.410 d’exemplaires dans le même délai. Un peu mieux que Et moi je vis toujours, livre posthume de Jean d’Ormesson, qui plafonne, lui, à 45.077 exemplaires. Le tome 4 de L’Amie Prodigieuse, d’Elena Ferrante, s’est arrêté à 38.437 ventes. Franchement faiblard par rapport à Sérotonine.

Flammarion avait lui prévu le coup, ayant capitalisé sur un tirage exceptionnel de 320.000 exemplaires (le tirage moyen d’un roman en France se situe autour de 5.000, pour donner une idée). En Allemagne, son éditeur a prévu un tirage tout aussi foufou pour un roman étranger : 80.000 exemplaires. En Espagne, la première édition est de 25.000 exemplaires. Bref, c’est parti pour le succès.