Noël: Les éditions Dalloz vous explique comment «déshériter ses enfants»

EDITION Une bonne idée pour animer les repas de famille...

Benjamin Chapon

— 

Laeticia Hallyday, ses deux filles, David Hallyday et Laura Smet devant le cercueil de Johnny Hallyday, le 9 décembre 2017, à la Madeleine.
Laeticia Hallyday, ses deux filles, David Hallyday et Laura Smet devant le cercueil de Johnny Hallyday, le 9 décembre 2017, à la Madeleine. — Denis ALLARD-POOL/SIPA

Et vous, vous avez prévu quoi pour Noël ? Un repas de famille ? Dalloz a une idée plus originale. A quelques heures de la nuit de Noël, la maison d’édition spécialisée dans le droit a diffusé, via son compte Twitter, un article intitulé « Déshériter ses enfants, mode d’emploi. » Bonne ambi.

La publication de l’article a évidemment fait réagir les internautes. Mais Dalloz a clairement plaidé l’humour, et assume avec un autre tweet, très explicite sur les intentions disruptives de l’article.

L’ombre de Johnny

Concernant le contenu de l’article, il s’agit d’une compilation et explications de textes de droit. En conclusion, on apprend qu’il est bien interdit, en France, de déshériter ses enfants mais qu’il est possible, par certains moyens détournés d’en avantager certains, et donc d’en désavantager d’autres.

Cet article, très complet, voire rébarbatif pour les non initiés, rappellera sans doute aux lecteurs fidèles de 20 Minutes notre article sur les conséquences de l’affaire du testament de Johnny Hallyday sur les connaissances juridiques des Français.