VIDEO. Nîmes: Le jeu vidéo «Edge of eternity» repousse les limites du «monde ouvert»

JEUX VIDEO Développé par le studio nîmois Midgar, la première version du jeu est sorti sur Steam...

Nicolas Bonzom

— 

Edge of eternity est paru sur Steam.
Edge of eternity est paru sur Steam. — Edge of eternity
  • Le jeu «Edge of eternity» a été développé par le studio nîmois Midgar.
  • Le titre offre un véritable monde ouvert au joueur.
  • La première version est sortie, les joueurs peuvent donner leur avis.

Pour les amoureux des jeux de rôle, « Edge of eternity » est un véritable cadeau de Noël avant l’heure. Développé par le studio nîmois Midgar, le titre, très attendu, est sorti sur la plate-forme Steam. Cette première version, qui n’est pas exempte de bugs et qui ne dispose pas encore de tout son contenu, va permettre aux développeurs de peaufiner le jeu, avant une sortie définitive prévue en 2020 sur PC, puis sur consoles.

« Nous avons besoin d’un maximum de retours de joueurs, pour l’améliorer encore un peu plus », indique Guillaume Jamet, de l’entreprise montpelliéraine Plug in digital, qui distribue ce petit bijou de gameplay, entre aventure et stratégie.

Un monde ouvert

Edge of eternity, qui remet au goût du jour un genre quelque peu tombé en désuétude, transporte le joueur sur une immense planète, où l’on croise une nature à la fois belle et hostile et d’étonnantes créatures. « On peut s’y balader librement, il y a des tas de choses à faire, ou on peut suivre la quête principale, reprend Jérémy Zeler-Maury, qui a fondé le studio Midgar. Le jeu est en monde ouvert, la carte fait 256 km2. »

Edge of eternity a été conçu par le studio Midgar.
Edge of eternity a été conçu par le studio Midgar. - Edge of eternity

Les héros, Daryon et sa sœur Sélène, partent à l’aventure pour tenter de trouver un remède à une implacable fièvre, dont est atteinte leur mère. Si l’univers du jeu évoque Avatar ou The Witcher, difficile de ne pas faire le parallèle avec le dernier épisode de Zelda, paru sur Nintendo Switch. « C’est évidemment très flatteur, reprend Jérémy Zeler-Maury. Mais cette comparaison, qui revient parfois, entraîne des attentes très fortes de la part des joueurs. Nous nous donnons à fond, nous espérons être à la hauteur ! »