Le rappeur Jul sur le tournage du clip Pablito.
Le rappeur Jul sur le tournage du clip Pablito. — Adrien Max / 20 Minutes

REPORTAGE

Marseille: Yacht et «grosse entrée au Vélodrome», on a assisté au tournage d'un clip de Jul

Le rappeur Jul tournait un clip jeudi à Marseille pour son dernier album, alors qu'il vient d'annoncer une date au stade Vélodrome en juin 2020... 

  • Le rappeur Jul tournait un clip jeudi à Marseille pour son dernier album, La Zone en Personne.
  • Il a annoncé une tournée en 2019, et surtout un concert au stade Vélodrome en juin 2020.

Un tournage de clip avec la « zone en personne ». Port de Corbières, yacht, Mercedes AMG V8 et steadicam. Tous les ingrédients semblent réunis pour le tournage d’un clip de rap. Ne manque que le soleil, et Jul. Après nous être déchaussé au milieu d’un parterre d’Air Max, pour ne pas « niquer » la moquette, on découvre le rappeur marseillais Jul assis sur un canapé du salon supérieur, au calme.

Survêtement du club de foot de Chelsea et capuche vissé sur la tête, Jul patiente tranquillement en attendant de tourner une scène du clip Pablito, l’un des titres de son double album La Zone en Personne, sorti la semaine dernière. Ce n’est pas forcément l’occupation qu’il préfère, même s’il s’y prête volontiers. « Quand je fais un truc, je le fais à fond mais c’est vrai que j’ai un peu la flemme devant les caméras. Même si je m’y habitue », confie-t-il.

Le rappeur Jul sur le tournage du clip Pablito.
Le rappeur Jul sur le tournage du clip Pablito. - Adrien Max / 20 Minutes

« Toujours des choses à dire et à me prouver »

Il préfère, de loin, régaler son public. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a sorti 40 titres sur son dernier album. « J’ai l’habitude de sortir un album gratuit chaque année, je ne l’avais pas encore fait. Du coup j’ai voulu offrir une vingtaine de titres à ma team, j’en ai toujours sous le coude », explique Jul.

Des titres très rap comme Sangoten, à Ma che Beauté, des « sons pour les filles comme j’ai l’habitude de faire », Jul ne déroge pas à son style. « Je suis très ouvert musicalement, j’écoute de tout, et j’aime aussi essayer des choses pour m’ouvrir à un autre public. Et ça se ressent dans les ventes de l’album », se réjouit-il.

Son succès commercial n’a pas changé Jul : « A chaque album j’ai besoin de me prouver à moi-même. Tous les jours je vis de nouveaux trucs, j’ai donc toujours des choses à dire et à me prouver ».

Le Vélodrome, « il faut absolument que je fasse une grosse entrée »

Il aura l’occasion de le faire devant son public lors de sa tournée de 2019, et surtout pour une date unique au stade Vélodrome le 6 juin 2020, dont la billetterie ouvrira en début d’année. « C’est un rêve. Quand je jouais au foot je rêvais de pouvoir y jouer. Là je vais chanter, ça va être magique de faire le stade de ma ville natale. Quand j’ai su que je pouvais le faire j’ai tout de suite sauté sur l’occasion », trépigne-t-il. Pour cette date, il prévoit « un gros spectacle ». « Il faut absolument que je fasse une grosse entrée », commence-t-il à réfléchir.

Le rappeur Jul sur le tournage du clip Pablito.
Le rappeur Jul sur le tournage du clip Pablito. - Adrien Max / 20 Minutes

En attendant, il a une scène à tourner, sous la pluie qui plus est. Malgré sa « flemme », deux prises suffisent à Jul pour mettre en boîte ce passage du clip Pablito. Le rappeur est rodé à l’exercice, il s’impatiente surtout de préparer son prochain passage à Planète Rap. « En ce moment, je sors de chez moi, j’appelle mes potes et on tourne dans toute la ville pour écrire. Je suis à fond dans l’écriture, je m’inspire de tout ce que je vois et je raconte les quartiers de Marseille. Tout ce que je vois, je le dis », relate Jul. Quelques selfies avec l’équipe du clip, en toute simplicité, avant de s’engouffrer dans sa voiture. La zone n’attend pas, l’écriture non plus.