VIDEO. «Les Bronzés»: Un documentaire sur C8 raconte les coulisses et fous rires des films cultes

TELEVISION Ce mercredi, à 21h10, C8 diffuse un documentaire retraçant le succès des « Bronzés »…

F.R.

— 

Michel Blanc, Gérard Jugnot et Thierry Lhermitte dans «Les Bronzés font du ski».
Michel Blanc, Gérard Jugnot et Thierry Lhermitte dans «Les Bronzés font du ski». — Jean-Pierre Fizet - Trinacra Films
  • Le premier volet de la saga des « Bronzés » est sorti en novembre 1978.
  • A l’occasion de ce quarantième anniversaire, C8 diffuse ce mercredi à 21h10, un documentaire sur la trilogie comique culte.
  • Plusieurs acteurs du Splendid (Michel Blanc, Thierry Lhermitte, Marie-Anne Chazel…) y apportent leurs témoignages.

« Les secrets de 40 ans d’amitié et de succès ». Tel est le sous-titre du documentaire inédit que C8​ diffuse ce mercredi soir à 21 heures pour retracer la saga des « Bronzés ». Du premier volet, sorti en novembre 1978, au troisième épisode, plus décrié, qui a déboulé dans les salles en 2006, ce sont les coulisses de ces trois succès du box-office hexagonal que racontent la plupart des comédiens du Splendid qui témoignent pour l’occasion. 20 Minutes a sélectionné quatre anecdotes parmi les nombreuses petites histoires révélées dans le documentaire.

  • Un Jean-Claude Duss inspiré du Michel Blanc ado

Jean-Claude Duss - « avec un D comme Duss » - est entré dans la mémoire collective comme le loser sympathique, le dragueur à côté de la plaque qui enchaîne râteau sur râteau. Un personnage incarné par Michel Blanc qui a mis un peu de lui dans ce rôle. « Il est inspiré d’expériences personnelles. Tous ces moments, à l’adolescence, avec cette puberté quasi infecte », raconte-t-il dans le documentaire. « Dans les boums, je passais de longs moments près du buffet à essayer d’attirer l’attention d’une fille et, généralement, c’est Lhermitte qui attirait l’attention. Je me suis dit : "Ça m’a tellement fait chier, je vais me marrer avec ça maintenant." »

  • Un duo farceur

« Avec Blanc, faire des blagues était notre passe-temps principal » sur le tournage des Bronzés, s’amuse Thierry Lhermitte. « Un jour, on voit Blanc arrivé en sang, le T-shirt déchiré », se souvient Dominique Lavanant. Le réalisateur, Patrice Leconte, poursuit : « Il disait : "C’est cette espèce de gros con. Je lui ai rien dit, il m’a explosé le nez" ». Et Michel Blanc de menacer de rentrer par le prochain avion. Jusqu’à ce qu’il explose de rire et enlève le maquillage qu’il avait sur le nez. « Tous les membres du Splendid sont sortis de derrière les buissons, ils voulaient assister à ce petit spectacle », se remémore Patrice Leconte.

  • La « crêpe au suc' » a ses fans

« Vous avez de la pâte, vous avez du suc’. Alors, avec la pâte, vous faites une crêpe puis vous mettez du suc’ dessus. » La réplique de Bruno Moynot est l’une des plus cultes des Bronzés font du ski, sorti en 1979. L’acteur a même son fan club « de la crêpe au suc’ ». Dans le documentaire de C8, il confie une anecdote : « J’étais dans une crêperie tenue par un jeune homme qui doit avoir une trentaine d’années. Il me dit : "Vous savez, il y a trois personnes qui ont éclairé ma jeunesse : C’est Tyson, Zidane et vous". C’est quand même formidable ! »

  • Une liqueur d’eau, relevée au jus de plastique

La scène du refuge, et notamment la dégustation de liqueur d’échalotte relevée au jus d’ail, est une séquence d’anthologie. Le documentaire revient évidemment dessus en détail sur ce passage culte des Bronzés font du ski. On apprend ainsi que les comédiens n’étaient pas près de se saouler puisque, pour les besoins de cette scène, ils n’ont avalé que de l’eau… « qui avait le goût de plastique, note Marie-Anne Chazelle, car la bête [le crapaud dans la bouteille] était en caoutchouc ». On découvre aussi que ce moment hilarant était au départ prévu pour la version du ciné du Père Noël est une ordure qui sortira trois ans plus tard. « On n'avait aucune idée qu’on ferait le film du Père Noël, explique Bruno Moynot, alors quand on a écrit Les Bronzés dont du ski, on s’est dit, tiens, on va recaser la liqueur… »

Michel Blanc n’est «pas fier des Bronzés 3»L’homme qui a tenté de forcer les grilles de l’Elysée a joué dans «Les Bronzés font du ski»