Riad Sattouf retrouve et remercie sa prof de collège qui lui avait dit:«Tu dois devenir dessinateur!»

BANDE DESSINEE Mercredi, lors d'une séance de dédicace à Quimper, Riad Sattouf s'est retrouvé face à madame Chapalain, qui fut sa professeure d'arts plastiques au collège...

Fabien Randanne

— 

Riad Sattouf et madame Chapalain, son ancienne prof d'arts plastiques à Quimper, le 28 novembre 2018. (Détail d'une photo postée par le dessinateur sur son compte Instagram)
Riad Sattouf et madame Chapalain, son ancienne prof d'arts plastiques à Quimper, le 28 novembre 2018. (Détail d'une photo postée par le dessinateur sur son compte Instagram) — Capture d'écran Instagram @riadsattouf

Mercredi, Riad Sattouf était en dédicace dans une librairie de Quimper (Finistère). 250 personnes avaient fait le déplacement pour échanger quelques mots avec l’auteur de la saga autobiographique L’Arabe du futur et lui demander une petite bafouille.

Parmi ces admirateurs, l’auteur et dessinateur de BD a reconnu un visage familier : celui de madame Chapalain, sa professeure d’arts plastiques de troisième. « [Elle] me mettait plein de bonnes notes alors que j’étais un élève très moyen ailleurs », se remémore l’artiste en commentaire d’une photo postée sur Instagram. Sur ce cliché, il pose au côté de son ex-enseignante.

« Ça va pas la tête ? Qu’est-ce que tu vas t’emmerder ? »

Riad Sattouf en profite pour raconter une anecdote : « Un jour, sur le palier de la salle de dessin, [elle] m’a demandé : "Hey Sattouf, tu veux faire quoi plus tard ?" Etonné, je lui ai répondu : "Ben euh pilote d’avion ptete mais chuis nul en math alors chais pas…" car je n’osais pas lui dire que je rêvais plus que tout de devenir auteur de bandes dessinées. Elle a froncé les sourcils et m’a dit : "Ça va pas la tête ? Qu’est ce que tu vas t’emmerder ? Tu dois devenir dessinateur enfin !" »

A en croire cette petite histoire, ces quelques mots ont été un déclic pour le collégien de l’époque : « Elle a rendu la chose définitivement possible dans ma tête », assure-t-il avant d’adresser un « merci » à madame Chapalain.

Ce post de Riad Sattouf sur les réseaux sociaux ne manque pas de faire écho au hashtag #MerciProf apparu sur Twitter la semaine passée. Des internautes profitaient de ce mot-clé de ralliement pour rendre hommage aux enseignants qui ont marqué positivement leur scolarité.