VIDEO. Le créateur de Bob l'éponge, Stephen Hillenburg, est décédé

ANIMATION Hillenburg est mort à 57 ans des suites d'une maladie neurodégénérative...

20 Minutes avec AFP

— 

Le créateur de Bob l'éponge, Stephen Hillenburg, (ici en 2017) est décédé le 26 novembre 2018 à 57 ans.
Le créateur de Bob l'éponge, Stephen Hillenburg, (ici en 2017) est décédé le 26 novembre 2018 à 57 ans. — Matt Winkelmeyer / GETTY IMAGES / AFP

SpongeBob est orphelin. Le créateur du célèbre dessin animé Bob l’éponge, Stephen Hillenburg, est mort lundi à 57 ans des suites d’une maladie neurodégénérative, a annoncé mardi la chaîne américaine Nickelodeon, diffuseur de la série d’animation qui a généré des milliards de dollars de revenus.

Lancé en 1999, Bob l’éponge met en scène un personnage à l’optimisme naïf qui vit au fond de l’océan Pacifique, dans la ville de Bikini Bottom. Diffusé dans plus de 150 pays, le dessin animé a rencontré un immense succès au point que de nouveaux épisodes continuent d’être produits, quasiment vingt ans après la diffusion des premiers.

Bob l’éponge a aussi été adapté au cinéma, avec deux premiers volets (le premier écrit et réalisé par Hillenburg) qui ont rapporté au total plus de 475 millions de dollars dans le monde, selon le site spécialisé Box Office Mojo. Un troisième long-métrage est prévu pour 2020.

Atteint de la maladie de Charcot

La gentille éponge, perpétuellement habillée d’un pantalon beige trop court, d’une chemisette blanche et d’une cravate rouge, a également connu les honneurs de Broadway, avec une comédie musicale jouée à New York de décembre 2017 à septembre 2018.

En mars 2017, Hillenburg avait annoncé être atteint de sclérose latérale amyotrophique (ALS) ou maladie de Charcot, une maladie neurodégénérative pour laquelle il n’existe pas de traitement. Il avait aussi fait part de son intention de continuer à travailler sur la série, malgré la maladie.

« Nous sommes incroyablement tristes », a réagi la chaîne Nickelodeon dans un communiqué. « Steve avait imprégné Bob l’éponge d’un sens de l’humour et d’une innocence uniques qui ont donné de la joie à des générations d’enfants et de familles un peu partout », a poursuivi la chaîne, qui doit ses meilleures audiences à cette éponge jaune aux dents du bonheur.

Passionné par les océans, Stephen Hillenburg avait débuté sa carrière professionnelle en 1984 comme professeur de biologie marine à Dana Point, en Californie.