«Je ne quitte pas France Inter», assure Frédéric Beigbeder après une chronique ratée

RECTIFICATION Jeudi, la chronique sur France Inter du romancier n’avait pas survécu à l’inauguration d’une boîte de nuit parisienne...

L.B.

— 

Frédéric Beigbeder pendant sa dernière chronique sur France Inter.
Frédéric Beigbeder pendant sa dernière chronique sur France Inter. — Capture d'écran / France Inter

« Quand je lis ou j’entends dans les médias que je quitte France Inter, c’est faux, c’est une fake news ! », lance Frédéric Beigbeder dimanche au Parisien. Après une prestation ratée, France Inter avait annoncé vendredi l’arrêt de sa chronique hebdomadaire, l’écrivain lui-même convenant « de sa faiblesse ». Mais il ne quitte pas la radio pour autant.

« C’est vrai que c’était pas terrible et je me suis dit qu’il valait mieux qu’on arrête. Je participe toujours au Masque et la Plume, et on va réfléchir à d’autres choses, chercher d’autres idées. Je ferai d’ailleurs une dernière chronique dans la matinale du 29 novembre. Ça va être bien rigolo », a-t-il confié au quotidien.

« C’était en tout cas la dernière chronique de Frédéric Beigbeder »

Dans cette chronique qu’il assurait depuis la rentrée 2016, l’écrivain se présentait souvent comme un jet-setteur en retour de soirée à l’image des excès décrits dans ses ouvrages. Jeudi, la chronique n’avait pas survécu à l’inauguration d’une boîte de nuit parisienne, a expliqué le romancier. « J’avais vraiment écrit une chronique super-brillante […] mais je l’ai perdue hier soir vers 3 heures du matin dans une nouvelle boîte », a expliqué Frédéric Beigbeder pendant ses quelques minutes à l’antenne.

« C’était en tout cas la dernière chronique de Frédéric Beigbeder », avait conclu le présentateur de la matinale Nicolas Demorand, visiblement énervé.