«Suspiria»: Lutz Ebersdorf, le mystérieux acteur de 82 ans sorti de nulle part

CINEMA Lutz Ebersdorf est crédité au générique dans l’un des rôles principaux du remake de « Suspiria » en salle ce mercredi. Ces derniers mois, l’identité de l’acteur a semé le trouble…

Fabien Randanne

— 

Au générique de «Suspiria», réalisé par Luca Guadagnino, c'est un certain Lutz Ebersdorf qui est crédité dans le rôle du docteur Klemperer.
Au générique de «Suspiria», réalisé par Luca Guadagnino, c'est un certain Lutz Ebersdorf qui est crédité dans le rôle du docteur Klemperer. — Amazon Studios
  • Lutz Ebersdorf apparaît au générique de Suspiria, le remake du film de Dario Argento, réalisé par Luca Guadagnino. Le film est à l'affiche en France depuis ce mercredi.
  • Selon le dossier de presse du film, cet homme de 82 ans a eu quelques expériences au théâtre et au cinéma durant ses jeunes années, mais il aurait abandonné cette voie pour se consacrer à la psychanalyse.
  • En octobre, Tilda Swinton a fait une révélation au New York Times au sujet de Lutz Ebersdorf.

Il n’a plus l’âge d’être un jeune premier. Lutz Ebersdorf a 82 ans mais fait ses premiers pas sur grand écran dans Suspiria de Luca Guadagnino, à l’affiche des salles françaises depuis ce mercredi. Dans le remake du chef-d’œuvre de Dario Argento sorti en 1977, il incarne le docteur Joseph Klemperer. Un personnage qui n’existait pas dans le film original et qui est le seul protagoniste masculin à véritablement exister au milieu d’une galerie de figures féminines.

Un rôle original, donc, campé par un comédien dont personne n’avait entendu parler avant la mise en chantier du film. Si l’on se fie au paragraphe présentant Lutz Ebersdorf dans le dossier de presse, on découvre qu’il est né en 1936 à Munich et qu’il a fui l’Allemagne nazie avec sa famille qui a fini par s’installer à Londres. Sa biographie avance qu’il est retourné à Munich en 1954 pour suivre des études de philo.

Une carrière de psychanalyste

Sa première approche du jeu d’acteur remonterait à son expérience au sein du collectif de théâtre expérimental Pfieke Versus « fortement marqué par l’actionnisme viennois ». Après avoir tourné dans des courts-métrages, il aurait abandonné la comédie en 1964 pour se consacrer à une carrière de psychanalyste kleinien. Une profession identique à celle qu’exerce Joseph Klemperer dans Suspiria.

Le paragraphe de présentation de Lutz Ebersdorf dans le dossier de presse de «Suspiria».
Le paragraphe de présentation de Lutz Ebersdorf dans le dossier de presse de «Suspiria». - MENSCH Agency

Lutz Ebersdorf doit préférer l’intimité du cabinet où il reçoit ses patients aux lumières médiatiques. Cet été, alors que Suspiria est projeté à la Mostra de Venise, il laisse à Tilda Swinton, qui joue Madame Blanc dans le film, le soin de lire en conférence de presse la lettre qu’il a écrite. Dès lors, le doute qui planait sur l’identité de ce mystérieux acteur s’intensifie. Des journalistes sont persuadés que c’est Tilda Swinton qui incarne en réalité le docteur Klemperer, ce qu’elle dément.

Le réalisateur Luca Gudagnino explique à l’époque au Hollywood Reporter qu’il voulait que ce rôle soit joué par « un nouveau visage ». En l’occurrence, l’inconnu Lutz Ebersdorf. Mais comment expliquer alors que l’homme, qui apparaît dénudé dans une séquence du long-métrage, ait une peau si ferme et lisse ? « Mon père à 86 ans, et si vous le voyiez nu, vous verriez que sa peau est très douce et translucide. Je vous assure, et je vais être clair, il s’agit du corps d’une personne de 82 ans », insiste-t-il, toujours auprès du Hollywood Reporter. En février, le cinéaste s’énervait déjà dans un entretien avec Yahoo Movies UK de ce qu’il qualifiait de « fake news » : « Ils ont pris une photo de Lutz Ebersdorf et ils assurent que c’est en fait Tilda [Swinton] maquillée. Je ne sais pas pourquoi ».

Quatre heures de maquillage par jour

En octobre dernier, coup de théâtre. Tilda Swinton répond par e-mail à un journaliste du New York Times. « A la question "Est-ce vous qui incarnez le docteur Klemperer dans Suspiria ?", je réponds systématiquement que le docteur Klemperer est joué par Lutz Ebersdorf, écrit l’actrice. Mais la réponse à la question "Est-ce vous qui jouez Lutz Ebersdorf ?" est sans équivoque : oui. » La comédienne britannique révèle ainsi qu’elle n’a fait que mentir par omission et que sa démarche était de jouer un acteur jouant un rôle.

Pour « devenir » Lutz Ebersdorf, elle devait en passer par quatre heures de maquillage chaque jour. Elle a demandé qu’on lui fabrique un pénis et des testicules. « Ce joli appareil génital était lourd, de manière à ce qu’elle puisse le sentir balancer entre ses jambes. Elle a essayé de l’exhiber sur le plateau quelques fois », s’amuse Mark Coulier, l’expert en maquillage prosthétique qui a œuvré à sa transformation.

Lors du tournage, Tilda Swinton demandait qu’on l’appelle Lutz. A en croire le maquilleur, de nombreux membres de l’équipes ignoraient qu’il s’agissait en réalité de l’actrice. « Ils se demandaient : "Lutz Ebersdorf, c’est un acteur connu ?" Ils allaient voir sur IMDb et ne trouvaient aucune information sur lui ». C’est la raison pour laquelle Tilda Swinton a poussé la supercherie jusqu’à créer une fausse fiche biographique sur ce site de référence sur le monde du cinéma. Aujourd’hui, si l’on recherche Lutz Ebersdorf sur IMDb, on est renvoyé vers la page de la comédienne.

« Je rêvais qu’on ne me pose pas la question »

Tilda Swinton assure au New York Times que son intention n’a jamais été de tromper quiconque. « Franchement, je rêvais qu’on ne me pose jamais la question, confie-t-elle. Au départ, j’imaginais que Lutz allait mourir lors du montage du film et que l’on aurait ajouté un In Memoriam en son honneur à la fin du générique ».

Si le canular n’a pas vraiment fonctionné, il n’enlève rien à l’atmosphère déstabilisante de cette relecture de Suspiria et ajoute au sentiment d’incongruité. Qu’une femme incarne ce personnage masculin – le seul a être relativement positif – n’est pas anodin au regard de l’ensemble du film à l’évidente dimension féministe. Et pour être complet, signalons que Tilda Swinton incarne un troisième rôle dans ce remake. Elle y est encore plus méconnaissable. Mais en dire plus, serait spoiler.