Obsèques de Francis Lai: Avec Barbelivien et Croisille, Lelouch rend hommage à «un ange déguisé en accordéoniste»

CEREMONIE Le compositeur niçois est décédé la semaine dernière à l’âge de 86 ans…

Fabien Binacchi

— 

Nicole Croisille et Claude Lelouch devant la cathédrale Sainte-Réparate, le mercredi 14 novembre 2018
Nicole Croisille et Claude Lelouch devant la cathédrale Sainte-Réparate, le mercredi 14 novembre 2018 — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Les notes du fameux « Badabadabada » d’Un homme et une femme s’envolent dans la cathédrale Sainte-Réparate. Claude Lelouch vient de rendre un hommage appuyé à « l’homme de sa vie », le compositeur Francis Lai, décédé la semaine dernière à 86 ans.

Les obsèques ont eu lieu ce mercredi matin à Nice
Les obsèques ont eu lieu ce mercredi matin à Nice - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

« C’était un ange déguisé en accordéoniste », « un de ceux qui peuvent rendre les gens un peu moins malheureux », a raconté le réalisateur ce mercredi matin aux obsèques du Niçois, oscarisé en 1970 pour la musique de Love story, et vainqueur d’une Palme d’or.

«Tu seras là pour toujours avec tes musiques»

« Je lui avais réservé la première projection du film que nous avions terminé ensemble, Les plus belles années. Elle devait alors lieu il y a trois jours. Il était toujours le premier à qui je parlais de l’histoire de mes films. Il revenait quelques jours plus tard me la raconter avec des notes de musique », a poursuivi Claude Lelouch, avant de conclure : « Tu seras là pour toujours avec tes musiques qui n’ont pas fini de faire le tour du monde. »

Nicole Croisille, l’interprète de la chanson d’Un homme et une femme, mais aussi Didier Barbelivien et Denise Fabre s’étaient également joints aux proches et à la famille de Francis Lai.

Didier Barbelivien, Nicole Croisille et Denise Fabre
Didier Barbelivien, Nicole Croisille et Denise Fabre - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Le maire LR de Nice a rappelé l’attachement du compositeur, à qui l’on doit aussi A bicyclette, à « [sa] ville ». « Tu étais un fils de Nice », a déclaré Christian Estrosi. « Nous allons d’ailleurs proposer, en conseil municipal que la petite place de Saint-Pierre-de-Féric [le quartier où Francis Lai agrandi], porte ton nom », a expliqué l’élu.