VIDEO. Test «Spyro Reignited Trilogy»: Le petit dragon est de retour et il est toujours aussi sympa

JEUX VIDEO « 20 Minutes » a testé « Spyro Reignited Trilogy », trois jeux où les aventures du petit dragon ont été complètement revues et corrigées, mais qui plaira aux amateurs de jeux rétro et de plaisirs simples.

Jean-François Morisse
— 
Des remakes graphiquement magnifiques à certains moments.
Des remakes graphiquement magnifiques à certains moments. — Activision
  • Vingt ans après, Spyro revient avec un remake, complètement renouvelé, de la trilogie originale.
  • « Spyro Reignited Trilogy » est un jeu de plate-forme classique et efficace.
  • Pour l’avoir essayé, force est de constater qu’il convient parfaitement pour un public familial.

Ça fait un bail qu’on se connaît avec le petit dragon Spyro et moi. Depuis 1998 ! Une éternité, surtout dans le monde du jeu vidéo où les années filent si vite… Pour son retour, Spyro met les bouchées triples. Ok, l’expression n’existe pas mais vous avez compris l’idée de ce titre qui est une trilogie (Spyro Reignited Trilogy) adaptée des trois premiers épisodes parus à l’époque de l’euphorie PlayStation et désormais disponibles sur PS4 et Xbox One.

Trois épisodes intégralement revus et corrigés à la sauce XXIe siècle. Les développeurs du studio américain Toys for Bob (Skylanders) n’ont en effet rien gardé des jeux originaux, aucune archive, aucun fichier, pour recréer ces trois aventures où l’on court après dragons, œufs de dragons, reliques mystérieuses, gemmes, etc.

Dans le premier épisode, Spyro devra secourir des dragons pétrifiés... et collecter un grand nombre de gemmes.
Dans le premier épisode, Spyro devra secourir des dragons pétrifiés... et collecter un grand nombre de gemmes. - Activision

Avec ce revival l’éditeur Activision compte sans doute réitérer le succès d’un certain Crash Bandicoot Nsane Trilogy sorti l’an passé (le marsupial s’était hissé dans le top 10 des meilleures ventes de l’année), même si Spyro n’est pas aussi iconique que Crash et que le challenge n’est pas aussi ardu.

Spyro doit affronter de nombreux adversaires. La fuite est aussi une bonne option parfois.
Spyro doit affronter de nombreux adversaires. La fuite est aussi une bonne option parfois. - Activision

Dès les premières heures de jeu, quel que soit l’épisode, les aventures de Spyro restent (globalement) accessibles. On ne flirte jamais avec la crise de nerfs, comme ça pouvait être le cas avec Crash. Et cela même si la maniabilité ou les angles de caméra ne sont pas toujours parfaits malgré une jouabilité complètement revue.

A partir du second volet, Spyro peut aussi se déplacer sous l'eau.
A partir du second volet, Spyro peut aussi se déplacer sous l'eau. - Activision

Au contraire, on collecte tranquillement ses gemmes dans un pur jeu de plate-forme et d’action. Spyro court, saute, nage (à partir du second épisode), plane, vole… tout en donnant de sérieux coups de boule ou bien en crachant des flammes sans qu’il faille pour cela jongler avec des combinaisons de touches complexes.

Le jeu reste toutefois à l'ancienne avec un nombre de vies limité. Certains bocaux vous permettent d'en obtenir plus.
Le jeu reste toutefois à l'ancienne avec un nombre de vies limité. Certains bocaux vous permettent d'en obtenir plus. - Activision

Ces trois Spyro n’ont aucun autre but que de nous faire apprécier les plaisirs simples, confirmant qu’il s’agit d’un jeu de pure plate-forme sans prise de tête où il faut néanmoins faire preuve d’attention (pour dénicher les trésors cachés) et d’adresse (pour réussir quelques sauts ou vols planés périlleux). Curieusement, la recette fonctionne encore aujourd’hui (alors qu’on en a vu d’autres) et la formule reste addictive. Peut-être par contraste avec les Red Dead Redemption 2 ou autres Call of Duty Black Ops 4 qui demandent une bien plus grande implication du joueur ?

Divertissement familial

En tout cas, on n’a rien rencontré de bien méchant sur les toutes premières heures d’un périple qui pourrait presque être considéré comme un passage de relais entre générations. Ces retrouvailles avec ce petit dragon violet, devenu aujourd’hui star d’une série sur Netflix pour les plus jeunes, se partagent volontiers entre joueurs de tout âge. Un pur divertissement familial en quelque sorte. Une denrée rare aujourd’hui dans l’univers du jeu vidéo.

Retrouvez toute l'actualité du jeu vidéo en numérique avec Jeux Vidéo Magazine édition digitale