«Ma dernière lettre»: On a essayé d'analyser le clip de David Hallyday (très symbolique apparemment)

MUSIQUE Laura Smet a réalisé ce « clip rempli de symboles et d’amour »…

C.W.

— 

David Hallyday a adressé une chanson à son père.
David Hallyday a adressé une chanson à son père. — Pierre Villard/NMA2018/SI/SIPA
  • M6 Music a dévoilé ce lundi le nouveau clip de David Hallyday en exclusivité.
  • « 20 Minutes » a essayé d’analyser ce « clip rempli de symboles et d’amour »…

« Ce que je vous laisse/C’est juste un dernier cri/C’est ma dernière lettre/Ce que je n’ai jamais dit… » Sur la scène des NRJ Music Awards samedi, David Hallyday chantait pour la toute première fois Ma dernière lettre, extrait de son futur album J’ai quelque chose à vous dire. Un titre en hommage à son père, « une chanson d’amour » qui « parle de transmission, de ce que l’on a envie de dire aux gens qu’on a aimés avant de partir », a-t-il expliqué au Parisien.

Comme toute bonne chanson, Ma dernière lettre sera accompagnée d’un clip, qui sortira mardi, mais que M6 Music a dévoilé ce lundi en exclusivité. Un « clip rempli de symboles et d’amour », réalisé par sa sœur Laura Smet, que 20 Minutes a essayé d’analyser.

Une relation intime avec un loup

Alors que David Hallyday se balade dans les rues de Paris (dans le clip), on ne sait pas pourquoi, tout d’un coup, il se retrouve catapulté dans une forêt. La vie serait bien plus simple si on pouvait s’épargner la ligne 12 comme ça tous les matins. Bref, il est dans un espace arboré et là, bam, un loup ! Mais pas n’importe quel loup, celui-là a des yeux bleus qui vous transpercent jusqu’au plus profond de votre être. Mais qui peut bien être ce loup ? On vous le donne en mille : Johnny. « C’est évidemment mon père. Il avait un côté animal, comme tout le monde dans la famille, où l’on s’apprivoise au jour le jour, c’est ce qui fait la magie de notre relation », décrypte David Hallyday au Parisien.

On imagine bien qu’une relation avec un loup n’est pas simple tous les jours. Dans un premier temps, l’animal fuit David, mais pour mieux revenir après. Finalement, le fils de Johnny réussit à apprivoiser la bête et lui fait un câlin. Pour terminer, David danse avec le loup. Non, ça, ce n’est pas vrai, mais on aurait bien aimé.

Une mystérieuse lettre

Dans une autre séquence du clip, on aperçoit également un homme de dos dans un fauteuil. Et là, vu la silhouette, on se dit que ce ne peut être que Johnny. Eh bien non, erreur, c’est David, qui visiblement se déplace d’un endroit à un autre à la vitesse de la lumière. Dans ses mains, une mystérieuse lettre. Le chanteur semble tendu, son appréhension est évidente. S’agit-il de la fameuse lettre d’héritage qui sème la zizanie depuis des mois ? Non, David sort de l’enveloppe une partition, et se met ensuite à écrire une lettre. La dernière ?

Un aigle et une tour Eiffel

A la fin du clip de David Hallyday, deux autres symboles se détachent. Le premier, l’ombre du chanteur, par magie, se métamorphose en aigle. On en déduit donc que David Hallyday est un être humain, mais AUSSI un aigle. D’où sa capacité à se déplacer très très vite entre deux endroits. Tout s’explique. Sans oublier que l’aigle fait également référence au père de David. En 1982, Johnny a sorti Quelque part un aigle, un album réalisé par son poto Pierre Billon. Donc l’aigle, c’est aussi Johnny. Un aigle blessé comme il le disait dans une chanson à la fin des années 1960. « Et quand l´aigle est blessé/Il revient vers les siens/Aujourd’hui, je reviens/Je demande ton pardon », fredonnait le rockeur.

Enfin, le chanteur fait face à la tour Eiffel, qui se dessine au loin. On n’est pas sûr à 100 % (vous l’avez ?) de comprendre, mais ça pourrait faire référence au concert de Johnny à la tour Eiffel en 2009, où David a partagé la scène avec lui. Seul l’avenir nous le dira.