VIDEO. Le «chansigne» ou comment traduire la musique pour les sourds

ACCESSIBILITE Le «chansigne», danse traduisant une musique en langue des signes, sera à l'honneur de la troisième édition du concert «Hip Hop Symphonique» organisé par la Maison de la radio...

Lise Abou Mansour

— 

Laëty, chansigneuse, lors de la répétition du Hip Hop Symphonique, le 30 octobre.
Laëty, chansigneuse, lors de la répétition du Hip Hop Symphonique, le 30 octobre. — 20 Minutes

Si les personnes sourdes peuvent apprécier la musique en ressentant les vibrations, les paroles leur sont difficilement accessibles. Pour faire face à cette inégalité, le « chansigne » a été créé. Cet art permet de transcrire les mots d’une chanson en signes, puis de signes en mouvements en s’adaptant au rythme.

Laëty est chansigneuse depuis près de quinze ans. Après avoir appris la langue des signes, elle a eu envie de passer à l’étape supérieure : transmettre sa musique aux sourds. Elle se produit notamment avec des rappeurs et c’est en compagnie de plusieurs d’entre eux qu’elle sera sur la scène du grand auditorium de Radio France ce 31 octobre au soir.