Arto Paasilinna, l'auteur du «Lièvre de Vatanen», est décédé

DISPARITION L'écrivain est décédé ce lundi près d'Helsinki (Finlande) à l'âge de 76 ans...

F.R. avec AFP

— 

Arto Paasilinna, à Saint-Malo, en 2002.
Arto Paasilinna, à Saint-Malo, en 2002. — ANDERSEN ULF/SIPA

« Je crois que les Français me prennent pour un écrivain philosophique, et puis ils adorent les romans picaresques », avait-il déclaré dans une interview. L’écrivain finlandais Arto Paasilinna est mort lundi à l’âge de 76 ans, dans une maison de repos à Espoo, non loin d’Helsinki, a annoncé son éditeur, WSOY, ce mardi.

Auteur de 35 œuvres traduites dans des dizaines de langues, cet ancien bûcheron reconverti au journalisme et à la littérature a vendu huit millions de livres en plus de cinquante ans de carrière. Il est notamment devenu célèbre grâce à son roman Le lièvre de Vatanen, adapté en 2006 au cinéma par le réalisateur français Marc Rivière, avec Christophe Lambert et Julie Gayet au générique. « Il continuait d’écrire, mais pour son plaisir uniquement », a raconté son fils Petteri, cité par la presse finlandaise.

Comparé à Gabriel García Márquez

Publié en France chez Gallimard, il était avec Mika Waltari et la romancière Sofi Oksanen (Purge), l’auteur de langue finnoise le plus connu à l’étranger. Ses récits tragicomiques de la vie dans le Grand Nord abordent les thèmes du suicide, de la vieillesse ou du désespoir, souvent sur un ton décalé. Ses livres content d’improbables aventures vécues par un géomètre sénile et son compagnon de voyage (La cavale du géomètre), une vieille femme escroquée par son vaurien de neveu (La douce empoisonneuse) ou encore un journaliste désabusé qui adopte un lièvre à la patte cassée (Le lièvre de Vatanen).

Révélé en France en 1989 avec Le lièvre de Vatanen, il avait reçu le Prix Lille 2004 des auteurs européens pour son roman Petits meurtres entre amis (2003). Dans l’Hexagone, « Paasilinna (…) a été comparé au lauréat du prix Nobel [de littérature colombien] Gabriel García Márquez », a souligné son éditeur.

Le lièvre de Vatanen ou l'homme qui a vu l'oursSalon du livre: Cap vers les littératures du nord