Lyon: «Le Petit Paumé» crée un malaise en citant Anders Breivik dans son guide

BOULETTE Les étudiants de l’EM Lyon, à l’origine du guide, reconnaissent que cela n’était « pas approprié » mais plaident l’humour décalé…

Caroline Girardon

— 

«Le Petit Paumé» a suscité la polémique en reprenant dans son édition 2019 une citation d'Anders Breivik.
«Le Petit Paumé» a suscité la polémique en reprenant dans son édition 2019 une citation d'Anders Breivik. — Twitter Petit Paumé

Une citation qui passe mal. « J’aime bien les îles, il n’y a pas moyen de fuir. » Cette phrase de Patrick Weber, empruntée ensuite par Anders Breivik, le terroriste d'extrême droite qui a massacré 77 personnes en Norvège, est celle que les étudiants de l’EM Lyon ont choisie pour illustrer le chapitre consacré à la « cuisine des îles » dans Le Petit Paumé, guide de bons plans. C’était sans compter sur les réactions de lecteurs, outrés que l’on fasse référence au personnage, révèle Lyon Capitale.

La polémique a rapidement enflé sur les réseaux, ce lundi. « Le guide s’est toujours distingué par son humour impertinent », plaide Jeanne Ravisy, l’une des responsables du livre. Et d’insister : « Il s’agit d’une citation inventée à ne pas prendre au premier degré. »

Une référence mal appropriée

« Cela correspond au ton général du guide de rappeler, parfois avec cynisme, les travers de notre époque », poursuit l’étudiante reconnaissant toutefois que la référence était « mal appropriée ». « Il ne s’agissait en aucun cas de faire l’apologie d’une idéologie et d’un acte aussi nauséabond », défend l’étudiante ajoutant que l’équipe n’avait « voulu blesser personne ».

Des excuses qui n’ont visiblement pas totalement convaincu la twittosphère.