Festival de la New Romance: Le genre qui donne un coup de jeune à la littérature érotique

SUCCES Le festival de la New Romance se tient ce week-end à Paris, symbole du phénomène autour de ce genre littéraire...

Claire Barrois

— 

Des fans du genre faisant la queue pour une dédicace au Festival de la New romance, en 2017.
Des fans du genre faisant la queue pour une dédicace au Festival de la New romance, en 2017. — Hugo et Cie
  • Ce week-end, le festival de la New Romance se tient à Paris.
  • Il rassemble les auteures stars du style.
  • Mais d’ailleurs, quelles sont les principales caractéristiques du style ? 20 Minutes a demandé aux spécialistes.

Ce week-end, la New Romance s’installe à Paris. La quoi ? Si vous ne connaissez pas ce genre littéraire, il est temps de vous mettre à la page. Ces romans d'amour mâtinés de sexe cartonnent en France depuis 2015, date de sortie du film 50 nuances de Grey, qui a mis un coup de projecteur sur les livres. Mais de quoi parlent-ils ?

View this post on Instagram

❤️

A post shared by E L James (@erikaljames) on

D’amour. Et de sexe. Mais ne soyons pas trop simplistes. « Ce sont les romans des premières fois, qui mettent en scène les 18-30 ans et s’adressent à eux, explique Ainara Ipas, responsable Kindle Direct Publishing chez Amazon. C’est très féminin, tant au niveau des auteures que des lectrices. L’écriture se situe entre le young adult, de la romance sans sexe pour les adolescents, et la romance traditionnelle, comme Harlequin, qui parle de la sexualité de femmes mûres. »

Communauté avec les lecteurs

Apparu en 2009, le genre doit son essor aux plateformes d’écriture et à l’autoédition. « Le fait de ne pas avoir d’éditeur a libéré l’écriture, qui ne devait pas se conformer à des exigences », précise Ainara Ipas. Ensuite, les éditeurs se sont emparés du phénomène, qui a boosté leurs ventes. Mais, pour plus d’efficacité, Hugo & Cie a créé sa propre plateforme, Fyctia, avec des jeux concours pour repérer de nouveaux talents. L’auteure peut poursuivre son écriture en fonction du nombre de likes qu’elle reçoit, et la gagnante est publiée en papier.

Les plateformes d’écriture ont permis aux auteures d’échanger avec leurs lecteurs et de créer une communauté. Les lecteurs font des retours directs et soulignent des cliffhangers un peu faibles ou des évolutions de couples qu’ils aimeraient lire. Et les auteures sont devenues des stars. Le meilleur exemple : Anna Todd. avec sa série After, commencée en 2014 en France, traduit dans une trentaine de langues et numéro un des ventes dans de nombreux pays. « Mes lecteurs me font des retours sur les premiers chapitres de mes livres, explique-t-elle à 20 Minutes. J'aime ce partage avec eux. »

Les codes des séries télévisées

Quant à l’écriture en elle-même, elle répond aux codes de la série télé : Chapitres courts avec un petit twist à la fin (épisodes), plusieurs tomes avec des cliffhangers qui donnent envie de suivre la suite (saisons) et personnages au passé torturé auxquels on peut s’identifier. Le rythme des parutions est assez soutenu, pour suivre celui des accros aux personnages qui en réclament toujours plus à leurs auteures. L’auteure française Morgane Moncomble nous a décrit les étapes de l’intrigue-type de la New Romance :

  • Un mec sexy, si possible un bad boy.
  • Un personnage avec un passé torturé. « En général, le male interest prime, mais je n’aime pas ça, ce sont plutôt mes héroïnes qui ont un passé difficile, pour leur donner un éclairage particulier », précise l’auteure.
  • Le sexe.
  • Un métier qui fait rêver. L’homme doit avoir un métier plutôt cool. Sinon, les personnages doivent être des étudiants populaires.
  • Un schéma. A 75 % du roman, en général, l’homme fait une erreur et cherche ensuite à se la faire pardonner à tout prix.

 

« Désormais, la littérature érotique ou les livres avec des passages érotiques ne sont plus un tabou », nous soutient Ainara Ipas. De quoi vous donner envie de vous jeter dans l’aventure ? Si c’est le cas, il vous suffit de regarder les meilleures ventes, vous y trouverez à coup sûr de l’inspiration en New romance. En revanche, n'escomptez pas demander un conseil ou deux aux auteures et maisons d’édition présentes au festival de la New Romance, à partir de vendredi à la Cité de la Mode et du Design. A moins que vous ne soyez prête à affronter des hordes de fans. « Il y a des queues de 600 personnes pour une photo ou un autographe avec leur auteure préférée… », souligne a maison d'édition Hugo & Cie. Tout un programme !